A LA UNE

Agression d’un journaliste par la garde d’Alpha Condé : Sanou Kerfala, a-t-il refusé de signer le projet de déclaration conjointe des associations de presse ?

image

C’est une question qui taraude les esprits dans les milieux de la presse guinéenne. Faut-il parler d’un signe apparent de manque de solidarité de l’URTELGUI, du moins, de son président, M. Sanou Kerfala Cissé, à l’égard des autres associations de presse dont un journaliste a été brutalisé, samedi dernier au siège du parti au pouvoir, par la garde du président Alpha Condé ?
La question se pose. Autrement, on ne comprendrait pas le fait que M. Cissé, par ailleurs, PDG du Groupe de presse ‘’ Afrique Vision’’, n’ait pas daigné signer le projet de déclaration conjointe, fait au nom de trois associations de presse guinéennes (AGEPI, AGUIPEL et URTELGUI), suite aux violences subies par notre confrère, Malick Diallo, du journal ‘’ Le Populaire’’ et du site ‘’ aminata.com’’, de la part d’éléments zélés de la garde personnelle du président Alpha Condé.
Selon nos informations, M. Sanou Kerfala Cissé, aurait reçu, au même moment que d’autres présidents d’associations de presse, ledit projet de déclaration, depuis samedi, le jour même où notre confrère, a été brutalisé, depuis, il n’aurait pas fait le moindre retour à ses homologues.
Du coup, vu le retard accusé par l’URTELGUI, ce projet de déclaration, a finalement été rendu public ce lundi après-midi par les deux autres associations, à savoir l’AGEPI et l’AGUIPEL.
Joint par notre rédaction, M. Sanou Kerfala Cissé, a démenti avoir reçu depuis samedi : « ce n’est que ce lundi à midi que moi j’ai reçu le projet de déclaration dont on parle. Aussitôt, j’ai partagé aux autres membres du bureau de l’URTELGUI, pour qu’ils donnent leur avis. Jusqu’à ce soir, tout le monde n’avait pas réagi. Comment voulez-vous qu’on signe ? A l’URTELGUI, on fonctionne de manière participative. Quand on doit prendre une décision, on la soumet d’abord à tous les membres du bureau… ».

A suivre !

Demba Sidicki

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top