A LA UNE

MAMOU : Plus de dix millions Gnf, 2 millions de dollars libériens et 14 téléphones emportés par des  coupeurs de route

Image d’archive

Dans la nuit du dimanche à lundi 27 juin 2016, deux attaques consécutives en main armée se sont produites dans la préfecture de Mamou.  L’une sur l’axe Mamou-Faranah, et l’autre sur la nationale Mamou-Dalaba. Pas de pertes en vie humaine mais les dégâts matériels et financiers sont énormes.

La première attaque s’est produite à Bantanworo, une localité située à environ 18 km de Mamou centre sur l’axe Mamou-faranah. C’est un véhicule de marque Renault 21 en provenance de Macenta pour Conakry qui a été attaqué par des inconnus venus à bord de deux motos, munis de deux PMAK et de deux pistolets. Les passagers ont été mis au respect et dépouillés de tous leurs biens.

Selon le procureur de la République près du tribunal de première instance de Mamou, Sidiki Camara, joint au téléphone par mosaiqueguinée.com à travers son correspondant basé à Mamou, dans cette première attaque les coupeurs de routes ont emporté une somme de neuf millions cinq cent trente mille  (9.530.000fg) francs guinéens, deux millions (2.000.000) de dollars libériens, mille trente cinq (1035) dollars US, dix ( 10) téléphones portables, un ordinateur portatif et plusieurs autres objets divers.

Quant à la deuxième attaque (perpétrée quasiment de la même manière que la première), elle s’est produite à 15km de la ville de Mamou sur la nationale Mamou-Dalaba. Là aussi les assaillants étaient à bord de deux motos, ils ont tiré sur le véhicule pour l’immobiliser et le chauffeur qui a reçu une balle sur le pied gauche était obligé d’arrêter son véhicule. Du coup, les bandits ont emporté une bagatelle  de sept cent quarante mille (740.000) francs guinéens, quinze mille (15.000) francs CFA, cinq cent (500) dollars US, quatre (4) téléphones et d’autres objets divers.

A noter qu’après leur salle besogne, les coupeurs de route ont pris la poudre d’escampette et n’ont laissé aucune trace.

Ce fléau de coupeurs de route, qui avait  cessé depuis un temps dans la Région de Mamou, est en train de  refaire surface.

                    De Mamou, Alpha Mamoudou Barry pour mosaiqueguinée.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top