A LA UNE

Ministère des TP: Règlement de comptes en lieu et place de la mise en œuvre de la lettre de mission ?


Voici un autre des secteurs stratégiques, qui est censé répondre aux besoins récurrents des populations, notamment des routes praticables, dont le fonctionnement depuis l’arrivée du gouvernement Youla, reste sérieusement questionnable.
La nomination de Dame Oumou Camara, comme les autres femmes ministres dans l’actuel gouvernement, répond non seulement  au choix donné à la compétence et à l’expertise pour la composition d’une nouvelle équipe, dont la priorité est de soutenir la reprise économique et la création d’emplois en Guinée et accélérer le développement du pays, mais aussi la concrétisation de l’engagement du Président Alpha Condé à promouvoir l’accès de femmes compétentes à des postes à haute responsabilité.

Hélas,  six mois après, les nouvelles qui nous remontent, sont fâcheuses,  voire décevantes. Alors que plusieurs grands chantiers, notamment des routes importantes, mais inachevées l’attendent sur le terrain, nous apprenons que la ministre des travaux publics, gaspille ses énergies et son expertise au règlement de comptes avec certains cadres du département qui lui semblent indésirables.

D’une source bien imprégnée de ce qui s’y passe, l’ancienne secrétaire générale du département des TP, qui n’avait pas de relations parfumées et cordiales avec Mohamed Traoré, tout le temps que ce dernier y a été ministre, essaie aujourd’hui  de déverser tout son venin, sa rage, sa colère sur ceux qui soufflaient dans la même trompette que ce dernier.

« Les gens, c’est à dire tous les anciens proches de Mohamed Traoré sont discriminés. Ils n’ont pas le plein exercice de leurs  fonctions. Dès fois, on joue leurs rôles à leurs places, puis après on les informe… », a révélé, dépité, un cadre.
      »Pouvez-vous, entant que citoyen et journaliste croire à cette version-là ? »

C’est par cette question que la ministre des travaux publics nous a apostrophé quand nous l’avons eu au téléphone dans le souci d’équilibrer l’information.

Selon Madame Oumou Camara, tout ce qu’on nous a dit n’est pas du tout vrai. 

« Vous avez suivi mon décret? », le remaniement de mon cabinet, personne n’a été déplacé. C’est en fait le cabinet de l’ancien ministre qui a été confirmé. Tous les directeurs sont restés aussi en place! Venez me voire,  et dites qui tient cette accusation contre moi, vous verrez si c’est vrai », a-t-elle rétorqué au bout du fil.

Pour finir, et comme pour dire qu’elle n’a même pas le temps pour ce genres de mesquineries, Oumou Camara nous a rappelé qu’elle est plutôt concentrée entre autres occupations, sur l’élaboration des textes de lois qui vont régir le fonctionnement du travail des futurs responsables divisionnaires qui seront bientôt nommés au département des TP.

Attendant cette rencontre entre madame la ministre et notre rédaction pour plus de détails,  il est à signaler que le gros boulot et toute l’attente des populations à la base en matières d’infrastructures publiques, surtout les routes, ne peuvent se réaliser en un temps record que s’il y’a entente, cohésion et complicité au sein de l’équipe de tutelle.
Mamadou Oury DIALLO mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top