Actualités

Bac 2016 : le Ministre Kourouma donne le coup d’envoi dans la préfecture de Forécariah 

wpid-wp-1466768200185.pngConakry, le 8 Juillet 2016 – Après l’examen d’entrée en 7ème année et le BEPC, le Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation, Ibrahima Kourouma, a procédé ce vendredi 8 juillet, au lancement des épreuves du baccalauréat unique session 2016 dans la Préfecture de Forécariah.

Comme en 2015, le Ministre Kourouma a choisi la ville de Forécariah précisément le centre Mamadou Konaté pour le lancement des épreuves du baccalauréat session 2016. Pour cette année, ce sont 90.330 dont 31.969 filles qui affrontent le baccalauréat sur toute l’étendue du territoire national.

Pour le centre d’examen Mamadou Konaté, ils sont 360 candidats tous profils confondus. En procédant au lancement de l’épreuve d’anglais pour les candidats des sciences mathématiques et expérimentales, le Ministre Kourouma a tout d’abord rappelé aux bacheliers qu’ils sont à un pas de l’université avant de leur demander de faire en sorte que les examens de cette année soient un modèle sur le plan de l’organisation.

Après avoir donné le coup d’envoi de cette première journée du baccalauréat le ministre s’est dit très heureux d’avoir constaté qu’à Forécariah toutes les conditions ont été mises en place pour un très bon déroulement des examens. Par ailleurs, il a exhorté les candidats au baccalauréat à avoir une attitude sereine et un bon comportement pour pouvoir démontrer à la face du monde que la Guinée est entrain de bâtir une école de qualité tant sur le plan académique que sur le plan moral.

Poursuivant, le Ministre Ibrahima Kourouma dit avoir choisi cette préfecture pour mettre en œuvre la volonté du Président de la République qui consiste à mettre tous les élèves guinéens sur le même pied d’égalité, qu’ils soient dans les communes rurales ou urbaines. Il demandera également aux délégués de bien vouloir veiller sur le respect strict de la tolérance zéro. Plus loin, il s’est réjoui de la sérénité et du calme constatés dans les centres visités à Forécariah avant de se rendre dans la préfecture de Coyah.

Après Forecariah et Coyah ce vendredi, le Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation et sa suite sont attendus dans d’autres localités pour la suite de leur mission de supervision des Examens nationaux.

La Cellule de Communication du Gouvernement

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top