Actualités

Baccalauréat/Franco-arabe 2016 : On prend les vessies pour les lanternes…

kourouma

Au premier jour déjà du Baccalauréat 2016, on note des faux pas qui n’annoncent pas de la sérénité et de  l’exemplarité que les autorités, ont voulu imprimer à cette session.

Pour l’instant, il ne s’agit pas de tentative de fraude des candidats en complicité avec des surveillants comme à Kindia lors du brevet, en tout cas pas encore, mais de la négligence dans l’acheminement des cartons contenant les épreuves du jour dans les centres d’examens.

Dr Soumah N’Bemba qui est enseignant en langue arabe, a témoigné ce matin dans l’émission  »CARREFOUR » sur Gangan fm que les candidats en Franco-arabe, qui devraient composer en histoire ce matin ont plutôt reçu le sujet  d’arabe à la place de l’épreuve d’histoire.

Ainsi : « les enfants étaient dans la salle sans sujets et sans savoir quoi faire », a-t-il affirmé.

Plus loin, l’enseignant en Franco-arabe, a pointé ce qui s’apparente, probablement à un sabotage des examens au niveau de l’option Franco-arabe.

« Depuis longtemps, les autorités du ministère de l’enseignement Pré-Universitaire, négligent cette option là. A chaque fois, ils n’associent pas les enseignants arabisants dans la surveillance, ce qui fait qu’ils sont souvent obligés de sortir dans les quartiers, au moment même des épreuves en langue arabe pour chercher des gens qui savent lire en arabe pour que les enfant puissent comprendre. On m’a appelé ce matin, c’est la même situation à Matoto, Ratoma et Kindia, les enfants ont même voulu créer des remous si on ne les avait pas calmés.  Et j’indexe directement la responsabilité du ministre Ibrahima KOUROUMA, puisqu’il ne prend aucune mesure palliative à cela depuis un bon bout de temps », s’est offusqué Dr Soulah N’Bemba.

Du Côté du MEPU-A, on dédramatise la situation. Mamadi Sidiki, Responsable de la communication du ministre Ibrahima KOUROUMA, joint au téléphone dans la même émission, a dit que ce fut une petite erreur, et que le ministre a rapidement interpellé les uns et les autres pour normaliser cette petite erreur.
A suivre
Mamadou Oury DIALLO mosaiqueguinee.com  

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top