A LA UNE

Gouvernance minière : Un pas franchi pour le Comité Interministériel de Suivi des Projets Miniers Intégrés

IMG_20160708_112613Le secrétariat permanent du Comité Interministériel de Suivi des Projets Miniers Intégrés (CISPMI) a  désormais son bureau à Kaloum, non loin du Gouvernorat, à droite en allant vers le Port Autonome de Conakry.  Le Premier ministre, Mamady Youla, en présence de plusieurs cadres de l’administration minière et industrielle du pays, dont le ministre des Mines et de la Géologie, a procédé à l’inauguration de ce siège ce vendredi 08 juillet 2016, a constaté Mosaiqueguinee.com. 

Dans son discours, le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, a indiqué que la décision du chef de l’Etat de mettre en place ce comité, dont la structure opérationnelle, selon lui,  est le secrétariat au guichet unique dont le siège a été inauguré aujourd’hui, va certainement et grandement contribuer à réduire les délais de délivrance des permis et autorisations pour les projets miniers intégrés.

DSC_1022

Le Premier Ministre entrain de couper le cordon inaugural

Par ailleurs, à travers les documents de presse remis sur place aux journalistes présents, il est indiqué ce qui suit : « Compte-tenu des difficultés rencontrées dans la gouvernance de l’industrie minière en Guinée, et les conflits entre les opérateurs et l’administration, le gouvernement de la République de Guinée, a décidé de  créer une structure en même de faciliter l’amélioration du climat des affaires et la performance du système administratif ».

Le Ministre, Abdoulaye Magassouba, est revenu sur les travaux qui ont abouti à l’opérationalisation du secrétariat permanent. « La deuxième étape, se réalisera avec l’appui des deux partenaires (La Banque Africaine de développement et le groupe de Banque Mondiale Ndlr), pour consolider les bases techniques, juridiques et opérationnelles du secrétariat permanent », a-t-il ajouté.

Les représentants du groupe de la Banque Mondiale, et de la Banque Africaine de Développement (BAD) deux institutions qui accompagnent l’Etat guinéen dans ses efforts qui consistent à ameliorer sa gouvernance du secteur minier, ont tous félicité les autorités minières pour cette avancée, avant d’exprimer l’engagement de leurs organisations respectives à continuer dans ce sens.

« J’ose espérer que nous garderons le même niveau d’engagement au cours de l’opérationalisation du guichet unique », a indiqué celui du Groupe de la Banque Mondiale.

A préciser que les projets miniers intégrés dont il s’agit sont les projets de mine et d’infrastructures de grande échelle, qui ont un investissement supérieur à un milliard de dollars.

Thierno Amadou Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top