A LA UNE

Crise au sein de l’INIDH : Les commissaires décident de laver l’affront à la maison

inidh_bureauAnnoncée très électrique avec des risques d’engueulades et même d’empoignades, la plénière de ce vendredi 07 juillet à l’Institution  Nationale Independante des Droits de Humains (INIDH), tenue au palais du peuple, fût tout de même très houleuse. Près de 98 % des 33 membres qui composent cette institution ont refusé de se faire compter l’événement.

Ils étaient massivement mobilisés et ont fait remarquer leur présence par leurs interventions à tour de rôle. C’est à 09heures 30′ que la plénière a été ouverte en présence du conseiller du Président de la République chargé des Institutions.

Il a fallu près de 6heures d’horloge, après des interventions très amères, contre le Président Mamadi Kaba, qui a été mis en minorité dans les débats, pour que les commissaires parviennent finalement à éponger les sujets à l’ordre du jour et convenir d’une résolution.

Entre autres points adoptés en résolution, le respect de la loi organique consacrant la création,  le fonctionnement de l’institution; le respect du règlement intérieur, et faire l’Etat des lieux financier d’ici à la prochaine plénière.

En définitive, ils ont pris conscience, sinon il leur a été largement démontré par le représentant du Chef de l’Etat, la nécessité de s’entendre. Il a été demandé au Président Kaba, une gestion participative et inclusive conforment aux textes en vigueur.

La maturité des commissaires de l’INIDH a donc fait éviter à l’institution, la situation à la fois déplorable et pathétique dans laquelle se trouvent d’autres Institutions traversées par le syndrome de la fronde.

ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top