A LA UNE

Guinée: Le chef de l’opposition appelle à la mobilisation pour exiger le départ du Président Condé

IMG_20160319_134113« L’opposition républicaine maintient sa décision, et dans quelques jours, vous aurez la date précise et le type de manifestation qu’on va organiser », c’est par ces mots que Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition a introduit dans son discours,  le sujet relatif aux manifestations politiques en vue. C’était à l’occasion de l’assemblée générale ordinaire de l’UFDG, son parti, ce samedi 09 juillet 2016.

« Aujourd’hui, je suis convaincu que c’est toute la Guinée qui va se lever. Qui va se lever pour dire qu’on en a marre. On est fatigué de la misère imposée, on est fatigué du détournement des deniers publics, on est fatigué de la stigmatisation ethnique et de la division. Nous sommes fatigués de la misère. Il faut que les Guinéens se mobilisent pour exiger le départ de Alpha Condé. Parce qu’il ne respecte pas la loi, il ne respecte pas la constitution, il ne respecte pas les accords politiques », a lancé Cellou Dalein Diallo.

Il reviendra ensuite sur les accords d’août 2015 dont le contenu, selon lui, n’a pas jamais été respecté par le gouvernement, comme prévu.

Déplorant une gouvernance économique caractérisée par des détournements, Cellou a accusé le régime en place d’avoir  illégalement sorti des caisses de l’Etat un milliard de dollars entre 2014 et 2015. « Toutes les preuves existent, personne ne peu le contester », poursuit-il.

« Restons mobilisés et déterminés ! Je vous exhorte à commencer déjà la sensibilisation », a-t-il demandé à ses militants.

« …Même ceux qui ne sont pas à l’UFDG, ils souffrent injustement de faim, de malnutrition, d’insécurité, divergence, d’injustice. Levons-nous pour dire non, qu’on en a mare. Je compte sur vous et je sais qu’on peut compter sur  l’UFDG et ses militants. Je vous remercie », a conclu le leader de l’opposition guinéenne.

Toutefois, le pire peut être évité si les acteurs notamment le gouvernement et l’opposition acceptent de s’asseoir autour de la table et dialoguer sur leurs divergences. Le seul obstacle à ce dialogue reste le manque de confiance entre ces acteurs.

Thierno Amadou Camara

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Bangoura

    9 juillet 2016 at 20 h 56 min

    Cellou Madoff Dalein Diallo et sa clique sont tellement assoiffés de pouvoir,qu’ils ne savent plus á quel saint se vouer.C’est vraiment pitoyable

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top