A LA UNE

Relance du dialogue politique : Voici pourquoi le PEDN ne répondra pas à l’invitation qui lui est faite (copie courrier au MATD)

lansana_kouyaté1Tout comme une frange importante de partis de l’opposition, le PEDN, ne répondra pas à l’invitation du gouvernement du premier ministre Mamady Youla, à des discussions préliminaires, en vue de la relance du dialogue politique en Guinée.

Le parti de l’ancien premier ministre Lansana Kouyaté, vient d’adresser dans ce sens un courrier au ministre de l’administration du territoire ; un courrier dans lequel, le PEDN, invoque des raisons suffisantes pour lesquelles, il ne participera pas à ces discussions initiées par le gouvernement Youla.

La raison principale, comme vous allez le remarquer, c’est le constat de la non application depuis 2010, des conclusions des accords politiques signés entre les parties aux différentes sessions de dialogue.

Ci-dessous, copie de ce courrier du Parti de l’Espoir et du Développement National :
Monsieur le Ministre,

Après avoir reçu votre lettre, ci-avant référencée et après une consultation du Bureau Exécutif National du PEDN, il nous revient de vous faire des observations suivantes:

Depuis 2010, les réunions sur le dialogue se sont succédé avec les résultats qui n’ont jamais été appliqués par le gouvernement. Il ne sert à rien de s’asseoir ensemble et de ne pas aller jusqu’au bout c’est-à-dire jusqu’à l’application intégrale de ce qui a été adopté.

Le PEDN est fort dubitatif que le sort réservé aux décisions de la prochaine réunion sera différent des précédents. D’ailleurs, il convient de signaler que votre lettre ne donne aucune indication sur soit l’ordre du jour thématique soit une idée générale sur ce qui constitue les différentes préoccupations du Peuple de Guinée au moment où nous savons tous qu’il est assailli par des problèmes de toute part. Il aurait été judicieux, pour ne pas perdre trop de temps lors des séances, d’avoir une idée sur tout cela et que notre Parti qui est un Parti de l’Espoir se prépare en conséquence.

Nous tenons à rappeler que les réunions ne doivent pas être convoquées par ce que les blocages sont constatés dans le fonctionnement de l’Etat mais plutôt un cadre permanent de consultation régulière pour que l’on prévoit en même temps qu’on prévienne les problèmes susceptibles d’être un obstacle à la Paix, à la Sécurité, à la Justice et toutes les autres questions qui se posent pour que les aspirations des guinéens soient atteintes.

Pour toutes ces raisons, le PEDN a le regret de ne pas pouvoir répondre à votre invitation.

Veuillez croire, Monsieur le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, en notre sincérité en évoquant tous ces sujets.
Rapporté par Bouba

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top