Actualités

L’ITIE-Guinée à la recherche de financement pour maintenir la conformité du pays dans l’Institution

L’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives en République de Guinée (ITIE-Guinée) est à  la recherche de financement pour maintenir la conformité du pays dans l’institution internationale.

C’est du moins ce qui est ressorti d’une réunion qui s’est tenue mardi à la Primature dans la commune de Kaloum à Conakry.

Maintenir la conformité de la Guinée dans l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE Internationale) est le challenge pour le Conseil de Supervision et le Comité de Pilotage du Processus de l’ITIE en Guinée, mais qui restent confrontés aux problèmes de financement de leurs activités sur le terrain, notamment l’élaboration et la publication des rapports sur les revenus miniers du pays qui est une obligation pour tous les pays membres de l’ITIE, et la Guinée n’a toujours pas publié ses rapports 2013, 2014 et 2015, depuis la déclaration de sa conformité en juillet 2014.

Le premier ministre guinéen, chef du gouvernement, Mamadi Youla, président du Conseil de Supervision, a pris le dossier en main. Il a récemment invité les partenaires techniques et financiers de la Guinée dans le processus ITIE, pour leur demander des soutiens, afin que le pays se maintienne dans cette institution de transparence dans la gestion minière.

En adoptant le Plan de Travail et le Budget Annuel (PTBA 2016) de l’ITIE-Guinée, le chef du gouvernement guinéen a rassuré, que «son gouvernement va améliorer sa part de contribution pour le fonctionnement du processus en Guinée. Ce PTBA, qui prévoit 9 axes stratégiques assorties de 78 actions, a été adopté à un budget de 1.298.000 dollars américains avec un gap de 630.000 dollars à rechercher. 78% de ce budget est absorbé par la production et la publication des rapports».

Dans un débat ouvert entre participants à cette réunion, plusieurs mécanismes de financement pérennes des activités ITIE, dont le prélèvement de 0,45% sur les recettes minières pour le processus ITIE,  revoir à la baisse le seuil de matérialité, la publication régulière des rapports et l’érection de l’ITIE en loi de transparence en Guinée, ont été entre autres propositions faites par les partenaires et les membres du Comité de pilotage et le Conseil de supervision de l’ITIE au cours de cette rencontre à la Primature.

Le partenaire, notamment l’ambassadeur des USA en Guinée, s’est engagé aux côtés du gouvernement guinéen pour des mécanismes de garantie du financement permanent du processus de l’ITIE qui, pour Dennis Hankins, est l’un des meilleurs succès économique réalisé sous le 1er mandat du président Alpha Condé.
Source : AGP

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top