Actualités

Mohamed Chérif Abdallah à propos de la Chambre de Commerce: « On empêchera les élections si on ne reprend pas Faranah, Ratoma et Matoto… »

Les esprits se remettent à s’agiter depuis l’annonce par le gouvernement guinéen, de sa décision de relancer le processus en vue de l’élection d’un nouveau bureau à la tête de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat de Guinée.

Dans cette perspective, Mohamed Chérif Abdallah, opérateur économique, par ailleurs président du GOHA (Groupe organisé des hommes d’affaires), l’un des candidats en lice pour occuper la tête de cette Chambre consulaire, qui n’a pas de bureau élu depuis plus d’une décennie, a exigé ce jeudi, la reprise d’abord des élections dans les circonscriptions de Faranah, de Ratoma et de Matoto, avant toute poursuite de ce processus.

Invité de l’émission ‘’Espace Expression’’ chez nos confrères d’Espace Fm, M. Chérif Abdallah, a insisté sur ces préalables, avant toute décision de parachever un processus électoral qui a débuté en mars 2014, mais qui a été interrompu par les autorités, à cause de tensions vives suscitées ici et là.

Pour M. Chérif Abdallah, dans les trois circonscriptions citées haut, il n’y a pas d’élection, mais plutôt une ‘’ sélection’’, d’où l’absolue nécessité à ses yeux, d’y reprendre les élections, avant de passer aux autres étapes.

A la question de savoir si les élections ne sont pas reprises dans ces circonscriptions, tel qu’il les réclame, que fera-t-il ? Se retirera-t-il ou boycottera-t-il le reste du processus électoral ? M. Chérif, s’est voulu, on ne peut plus tranchant : « On empêchera les élections, si on ne reprend Faranah, Ratoma et Matoto… ».

Voilà qui est dit ! Les autorités au niveau du ministère du commerce, sont prévenues, Mohamed Chérif Abdallah, n’est pas prêt de se laisser manger la laine sur sa peau.

Ça risque de barder !
A suivre !
Demba Sidicki

Commentaires

commentaires

2 Commentaires

2 Comments

  1. lamah

    22 juillet 2016 at 21 h 52 min

    abdallah cherif tu fait pitie vraiment. tu te prend pour qui. au lieu de conseiller ton parent cellou dalein de sursoir aux manifestations violentes qu organise l opposition radicale , pour eviter la destruction des boutiques et magasin , ce mr. abdallah cherif se donne le poid pour menacer les autoritees du ministere du commerce. depuis quand…

    • Adolf Condé

      22 juillet 2016 at 21 h 58 min

      lamah, Quand les Grands Esprits débattent des Grandes Idées et des Grandes Valeurs les Petits Esprits Disputent des problèmes de Parenté, de Noms de Familles et d’Ethnies

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top