A LA UNE

Relance diplomatique entre la Guinée et l’Israel : L’Iran envoie une forte délégation à Conakry

Israel 2

M. Kaba, de la Présidence de la République de Guinée et un responsable de l’Israel

C’est hier mercredi 20 juillet 2016, que l’annonce d’un renouement diplomatique entre la Guinée et l’Israel a été faite. Cette annonce a été mal reçue par certains milieux musulmans qui sont opposés à ce pays accusé de réprimer le peuple Musulman de Palestine.

C’est dans cette situation que les autorités guinéennes devront bientôt accueillir une délégation d’un  allié traditionnel musulman, un autre membre de la Ouma islamique, l’Iran. Cette délégation séjournera en Guinée durant 48 heures, du 26 au 28 juillet.

Selon nos informations,c’est une forte délégation que les autorités de Tehran s’apprêtent à envoyer à Conakry. Elle sera conduite par le chef de la diplomatie de ce pays, le Ministre en charge des Affaires Etrangères. Il s’agit de près d’une centaine de personnes, dont des diplomates et des opérateurs économiques.

Aucune raison de paniquer du côté de l’Israel, puisque rien n’indique pour le moment que l’inquiétante question de la relance diplomatique entre Conakry et Tel Aviv sera au menu des discutions entre les autorités de la Guinée et la délégation l’Etat Islamique d’Iran.

Thierno Amadou Camara

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. karamokoba oulare

    22 juillet 2016 at 9 h 02 min

    Deux surprises hantent mon esprit à la lecture de cette reprise des relations diplomatique entre l’Israël et la Guinée.
    1- Est il des prérogatives d’un ministre , fut il directeur de cabinet du P.R de signer en lieu et place du ministre des affaires étrangères la reprise des relations diplomatiques? Ces nouveaux ministres numériques, ambitieux démesurément, ignorent tout de l’administration publique au même titre que leur mentor. Aucune urgence ne le justifie.
    2- Cette reprise risque de créer des rapports nuageux , conflictuels par rapport au monde arabe, surtout ceux qui sont impliqués dans les projets miniers et d’autres sources de financement en Guinée.
    La diplomatie est est une question d’intérêt avant tout.
    Dommage qu’on puisse pas discerner cette notion basique
    karamokoba oulare

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top