A LA UNE

Chérif Diallo : Un an porté disparu, toujours mystère et boule de neige !

CCDDD23 juillet 2015-23 juillet 2016, cela fait aujourd’hui, exactement un an, jour pour jour que notre confrère Chérif Diallo, journaliste à Espace Tv (Groupe Hadafo Médias), est porté disparu. A la grande incompréhension de tous !

Qui aurait cru ? Qui aurait cru que ce qui s’apparentait au départ à une scène de figue de jeune fille qui jette sa gourme, serait finalement une disparition qui durerait autant de temps, sur laquelle pèserait autant de mystère ?

Rien n’y fît ! Ni les larmes de sa pauvre mère, qui continueront de couler à jamais, ni l’affliction ravageuse de ses proches, ni les démarches et marches de ses confrères, pour réclamer des autorités qu’il soit retrouvé, ni les pleurs des dirigeants et de tout le personnel du Groupe Hadafo, rien, rien, n’y fît ! Chérif Diallo, n’est toujours pas revenu voici un an, pire, un épais mystère entoure toujours l’enquête qui a été ouverte à son sujet.

En ce triste anniversaire de cette disparition qui restera à jamais gravée en lettres de sang dans les annales de l’histoire de la presse guinéenne, une pensée pour la pauvre mère de notre confrère qui ne sait toujours pas à quel Saint se vouer, qui ne sait toujours pas qu’est-ce qu’est advenu de son fils, une pensée pour toute sa famille qui ne sait toujours pas si elle doit faire son deuil ou pas, une pensée pour le PDG du Groupe Hadafo Médias, M. Lamine Guirassy, profondément marqué, et qui pleure tous les jours en silence, une pensée pour Moussa Moise Sylla, Moussa Yéro Bah, Bah Sékou et tous les autres, dont le combat pour que Chérif soit retrouvé ou que lumière soit faite sur sa disparition, a été sans relâche !

Pour le reste, il incombe au Procureur Sidi Souleymane N’Diaye, de libérer tout ce monde et par-delà toute la famille de la presse guinéenne, du poids de cette disparition pour le moins miraculeuse et mystérieuse…, pour qu’enfin, la vérité jaillisse !

On ne demande plus, mieux !

Aboubakri

 

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. byll Nankoumam keita

    23 juillet 2016 at 14 h 33 min

    Merci

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top