A LA UNE

Audit des installations de FRIGUIA: Kassory Fofana dans l’euphorie

kassory

Photo d’archive

Dr Ibrahima Kassory Fofana, Ministre d’Etat à la Présidence chargé des Investissements et du Partenariat Public-Privé, était parmi la délégation partie à la rencontre de la population de Fria hier, samedi 23 juillet 2016.  S’adressant à cette population désemparée et exaspérée par les multiples fausses annonces du régime d’Alpha Condé par rapport à la relance de FRIGUIA,  Don Kass a voulu disculper le gouvernement dans la mésaventure des gens de Fria, pointer un doigt accusateur sur le syndicat qu’il qualifie d’irresponsable, tout en faisant croire qu’il s’agit là d’une relance des activités de la compagnie Russe. Ce qui est loin d’être le cas. 

D’abord, la mobilisation faite pour accueillir cette délégation mixte composée de représentants de l’Etat guinéen et de responsables de Rusal, est, selon Kassory Fofana, une marque de reconnaissance à l’égard du chef de l’Etat, Alpha Condé, qui, selon lui, a promis de relancer l’usine de FRIGUIA, et qui a réalisé cette promesse. Il galvanisera d’ailleurs  la foule avec  le célèbre slogan de feu Soriba Sorel Camara, « A KaFo, A KaKè ».

Malgré l’enthousiasme, la compagnie Rusal est toujours restée suffisamment claire dans sa communication, ce qui a été fait hier dans la maison des des jeunes de Fria, n’est que le lancement des travaux d’audit des installations, et non la reprise de FRIGUIA.

« Je dois rappeler à tous ceux qui, très souvent, mettent en cause le gouvernement, que la situation de blocage des activités de FRIGUIA a été hélas l’oeuvre des syndicats. Ce n’est pas le gouvernement qui a décidé d’arrêter FRIGUIA, c’est pas RUSAL qui a décidé d’arrêter FRIGUIA, c’est nos enfants, nos frères, qui, par un syndicalisme irresponsable, ont conduit à la fermeture de FRIGUIA », a laissé entendre l’ancien diseur de « vérité » à Alpha Condé, devenu ensuite super collaborateur de ce dernier.

Convaincu que sa communication visant à faire porter la totalité de la responsabilité de la fermeture de FRIGUIA, au seul syndicat de l’usine, a été bien entendue et peut être bien comprise, Kassory Fofana, indiquera que le chef de l’Etat, Alpha Condé, a dû supplier la compagnie Russe, pour qu’elle accepte de reprendre les travaux, et soulager la population de Fria.

Thierno Amadou Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top