A LA UNE

UFDG : Le masque Cellou Dalein Diallo tombe ! (Par Mohamed Sita Cissé)

sécurité-et-Cellou.jpg1_Chassez le naturel, il reviendra toujours au galop. Cet adage français s’appliquerait parfaitement à Mamadou Cellou Dalein Diallo qui, après avoir passé une dizaine d’années dans les gouvernements successifs de feu le Général Lansana Conté, s’est fait porter en novembre 2007 à la tête de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), avec notamment la bénédiction de feu Doyen Ba Mamadou. En descendant ainsi dans l’arène politique, l’éphémère Premier ministre qui a été limogé à juste raison pour faute lourde, a voulu faire table rase de sa gestion plutôt scandaleuse des départements qu’il a eus à diriger dans ce pays.

De cette année-là à ce jour, l’enfant de Dalein s’est employé à se faire passer, aux yeux de l’opinion nationale et de ses militants, pour un leader politique à cheval sur la bonne gestion.

Mais cette image de technocrate doublé d’un homme politique visionnaire que Kötö Cellou tenait absolument à envoyer à ses compatriotes d’ici et d’ailleurs vient d’être ternie. Le masque Cellou Dalein Diallo tombe enfin ! Dans un récent courrier, qu’il a voulu garder sous le boisseau, le chef de file de l’opposition guinéenne a demandé assistance financière aux Fédérations UFDG de l’Etranger pour lui permettre de faire face aux honoraires des avocats constitués en collectif pour la défense des intérêts du parti. Il évoque également l’entretien des militants pour tendre la main à ces ‘’bailleurs de fonds’’ tapis dans l’ombre.

Seulement voilà : une telle démarche aurait dû se faire dans la plus grande transparence au sein de la deuxième force politique du pays et dont le leader ne cesse de faire des pieds et des mains pour accéder à la magistrature suprême. Selon des sources dignes de foi, nombreux sont les cadres et militants de l’UFDG qui ont lu ce courrier de leur président par voie de presse ou sur les réseaux sociaux. C’est en quelque sorte l’histoire de l’arroseur arrosé.

Cellou, le donneur de leçons de bonne gouvernance au Professeur-Président Alpha Condé et à son gouvernement, trouve bon d’adresser un courrier en catimini aux Fédérations de son parti en vue de lever des fonds qui, pour l’essentiel, serviront à maintenir son très coûteux train de vie.

Il y a quelques mois, le fondateur de l’UFDG, Bah Oury, s’était offusqué de la mainmise de Cellou Dalein Diallo et de son clan sur les finances et les biens matériels du parti. L’histoire vient de lui donner raison.

A partir du moment où le président de l’UFDG ne s’est pas empêché de cacher à certains cadres du parti le courrier qu’il a écrit aux Fédérations, il va sans dire qu’il ne s’encombrerait pas de scrupules pour utiliser l’argent collecté à sa guise.

Révélée dans la presse, cette affaire de ‘’courrier clandestin’’ de Cellou Dalein Diallo provoque actuellement des grincements de dents et des frustrations au sein de la principale formation politique de l’opposition guinéenne.

Au lieu donc de faire le tour des communes de Conakry et des radios privées de la place pour proférer des menaces contre le pouvoir en place, Kötö Cellou devrait penser à balayer devant sa porte et se donner l’image d’un leader politique irréprochable qui, en se rasant le matin, rêve de devenir le prochain locataire du palais Sékhoutoureya.

Mais il y a loin de la coupe aux lèvres surtout que le Guinéen du jour au lendemain s’aperçoit de la logique et de la justesse de son bon choix : le Professeur Alpha Condé.

Mohamed Sita Cissé

Cadre du RPG Arc-en-ciel  

 

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. diallodjo

    24 juillet 2016 at 11 h 37 min

    les caisses de l ufdg sont totalement vides a cause de la malgouvernance de cellou et de son clan.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top