Actualités

Chronique de Sékou Deen Kouyaté dit Kaboré depuis Siguiri : « Au secours, tout va bien ! »

Bonjour Billy,

Comment allez-vous à Conakry ? Je pense que Nankuman, Friki, Djala, se portent tous bien. Il parait que Nanamoudou et Balla ont déménagé car le loyer a grimpé et que Fayalla et Djigui se sont inscrits dans la rotation des chambres au quartier chic. Bref, l’essentiel est de trouver à se nicher. 

Ici à Siguiri Dieu merci.

Je vous écris cette lettre en espérant qu’elle vous trouvera en pleine forme à Conakry. Il parait que là-bas, il y a du travail, la justice pour tous, et la quiétude sociale. Il y a aussi des cadres malhonnêtes. Avez-vous rencontré ces cadres malhonnêtes ? Il parait qu’ils sont très impressionnants ; alors faites attention à vous ! Surtout dites-leur de ne pas se soustraire au risque d’être exclus.

Ici à Siguiri on peut dire, comme le grand écrivain philosophe San Antonio : « Au secours tout va bien»

En effet !

On continue à prendre la cinquième tasse de thé à Faraniko, avec l’espoir qui s’effondre peu à peu et le monde avec lui. Les violences verbale, physique et psychologique ont atteint un niveau insupportable. Tu sais, même le maire, le chef d’en haut et celui d’en bas ont reçu des coups. « Au secours tout va bien »

À propos de l’autosuffisance alimentaire, je te rassure que tout va bien…

On est libre. On se ne fatigue plus. On n’a perdu le calendrier agricole. On consomme bien le riz importé, le poulet importé et le poison importé même dans les villages les plus reculés. On importe les condiments (piments, aubergine, oignon, gombo, choux, , etc) de Mali Bamako. Même notre manière de vivre est importée. Wallaye Billy ; on est libre, on ne produit plus, on achète tout. Bientôt, on trouvera une maison de retraite pour les personnes âgées car elles ne sont plus écoutées. « Au secours tout va bien »

Seulement, il n’y a plus d’argent. N’oublie pas de nous envoyer quelques billets de 20.000fg à travers les transferts locaux. C’est plus rapide et moins couteux. Ils ne payent pas d’impôts, ni de taxe. On en dénombre plusieurs. Chaque famille a son agence de transfert, son usine de traitement d’eau potable, sa pharmacie et bientôt son école. « Au secours tout va bien »

Ah j’oubliais,

Si tu as la chance de rencontrer toute la famille là-bas, dites-leur de ne pas accepter l’exclusion de Mike Delta car Nabaya se mobilise pour la réintégration d’Oxford Kilo. Souviens-tu des soutiens de la basse cote à Kilo Bravo ? Ah, il faut leur dire qu’il y a aussi des arnaqueurs sur facebook. Là c’est très sérieux. Ils doivent faire attention. Quand on tombe dans leur filet, c’est toute notre vie qui est affectée.

Mike Delta doit revenir dans la famille. Il n’y a d’abord personne pour le remplacer.

Merci je t’écrirai une lettre pour te donner d’autres renseignements de Siguiri.
Sekou Deen Kouyaté

Commentaires

commentaires

2 Commentaires

2 Comments

  1. KOUYATE MACÉ

    25 juillet 2016 at 16 h 27 min

    Très inspiré ce grand Monsieur, je me souviens de lui comme si c’était hier ses cours d’histoires de la 11ème en terminale (Promotion 2003). Un monsieur ayant le verbe facile dans un langage clair conci et précis.
    Très belle analyse monsieur, bravo!!!

    • TOURE

      26 juillet 2016 at 14 h 53 min

      Vraiment Merci mon cher pour ce texte metaphorique mais bien decrypté par les intello.

      J’aime votre plume. Reviens-nous vite Sira Delta Kilo pour plus d’info de la Guinée profonde.
      Ah!!!!!! j’oubliais, comment se porte les militants de Mike Delta dans son fief…….?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top