Actualités

Cas du personnel de l’ex ministère du contrôle économique : Un avatar de la gouvernance Alpha Condé (copie mémo)

Souvenez-vous du départ du gouvernement guinéen en 2012, de deux ministres estampillés PEDN, en l’occurrence, Souleymane Cissé qui occupait le Plan et Aboubacar Sidiki Koulibaly, le Contrôle Economique.

Depuis, le personnel de l’ex ministère du Contrôle Economique, département qui va être ainsi supprimé, ne sait toujours pas à quel Saint se vouer.

De cette date jusqu’à nos jours, les 360 travailleurs de ce département ministériel supprimé, sont au chômage technique ; ils continuent de percevoir leur salaire à la fin de chaque mois, mais ils ne travaillent pas. Parce que n’ayant jamais été réaffectés ailleurs.

Depuis qu’ils ont été amenés à quitter les locaux du défunt département, locaux réattribués ensuite au ministère des Droits de l’homme et des libertés publiques, devenu récemment ministère de l’Unité nationale et de la citoyenneté, ils passent leurs journées, sous un manguier, à Kaloum, ou vadrouillant, tournant le pouce et taillant bavette.

Pourtant, cette situation qu’il leur insupporte, ils l’ont dit et redit à qui veut l’entendre. En témoigne, ce vieux Mémo que nous avons retrouvé, adressé, il un peu plus d’un an, au ministre Secrétaire Général à la présidence, M. Naby Youssouf Kiridi Bangoura.

Leur crainte aujourd’hui, c’est d’être finalement jetés aux orties, leur salaire suspendu, bref des gueules cassées de la fonction publique guinéenne, sous Alpha Condé.

Ci-dessous, copie de ce Mémo adressé au ministre secrétaire général Kiridi Bangoura :

Screenshot_2016-07-27-06-33-36-1Screenshot_2016-07-27-06-33-41-1

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top