A LA UNE

Secteur Privé Guinéen : Le PAG en pool position pour devenir le patronat phare

IMG_20160722_102109

De la gauche vers la droite, les Présidents du PAG et de la CMG, entourés de de la représentante du Ministère du Travail (à gauche) et du représentant de celui des Mines (à droite)

Le Patronat de Guinée (PAG), qui a récemment signé un protocole d’accord avec la Chambre des Mines de Guinée (CMG), le plus grand employeur du pays à travers les sociétés minières, après l’Etat, est en passe de devenir l’interlocuteur le plus représentatif en matière de secteur privé.

Après la signature de cet accord historique pour les deux organisations, leurs responsables respectifs se sont prêtés aux questions des journalistes. Ismaël Keita et Ismaël Diakité respectivement présidents du PAG et de la CMG, ont promis de mutualiser leurs efforts pour l’émergence de la Guinée dans la sous-région à travers son secteur privé.

Le Président du PAG, Ismael Keita, avait saisi l’occasion pur rappeler que son organisation regroupe dix-neuf (19) fédérations patronales de base et cent cinquante-deux (152) chefs d’entreprises. Il s’est réjouit de cet accord avec la Chambre des Mines de Guinée, qui, à travers des sociétés minières, est la première pourvoyeuse de recettes pour l’Etat guinéen.

PAG«La décision de nos membres, de s’engager dans ce partenariat, témoigne à suffisance leur volonté d’ouverture vers l’unité et la modernité afin de contribuer au renforcement du secteur privé guinéen. A travers ce partenariat entre le Patronat de Guinée et la Chambre des Mines de Guinée, en tant que deuxième employeur du pays après l’Etat, source principale de revenus de l’Etat, nous comptons oeuvrer pour la promotion d’un environnement sain et dynamique d’affaires en Guinée, à travers nos efforts respectifs d’assainissement du climat des affaires en Guinée », avait indiqué Ismaël Diakité, Président de la Chambre des Mines de Guinée (CMG).

Cette initiative a été saluée par le Gouvernement à travers des représentants des ministères en charge des Mines et du Travail. «Mon département, qui salue cette approche, est disposé à vous accompagner dans l’application de cet accord en ce qui le concerne», a déclaré Mariama Dogomet Barry, représentante du ministre en charge du Travail.

Thierno Amadou Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top