Actualités

Décryptage du grand oral d’Alpha Condé en soussou

alpha_condeIl y a quelques jours, le chef de l’Etat, Alpha Condé, intervenait sur la télévision nationale à travers une interview réalisée en langue nationale soussou.  La première question  a permis à Alpha Condé de revenir brièvement sur le bilan de sa gestion depuis 2010:  De l’obtention du PPTE à la réalisation des chantiers issus de la fête tournante de l’indépendance en passant notamment par la construction du barrage hydroélectrique de Kaléta et le lancement des travaux de celui de SOUAPITI, le chef de l’Etat a parlé de tout avec le ton d’un président qui veut prouver qu’il a un bilan hautement positif.

Au cours de cette émission qui n’avait rien de questions gênantes, il a également parlé des perspectives comme sa vision pour Conakry à l’horizon 2030. Alpha fera appel à l’expertise turque et sud-africaine pour changer la physionomie architecturale de notre capitale. Toujours en termes de perspectives, le locataire de Sèkhoutouréyah a promis d’accompagner les femmes spécialisées dans la valorisation des produits locaux à condition qu’elles se mettent en coopératives. Les secteurs de l’élevage, de la pisciculture et la culture du café et de l’anacardier aussi seront appuyés par le pouvoir Condé.

De grandes annonces, il y’en a eu beaucoup. Un milliard, des fameux investissements promis par Moubadala seront disponibles à partir du mois d’octobre prochain selon Alpha Condé qui ajoute d’ailleurs qu’au niveau des entreprises déjà existantes, la société minière de Boké va produire 15 millions de tonnes de bauxite cette année et 30 millions l’an prochain. Alpha CONDE a ensuite déclaré que son voyage sur Moscou a  favorisé le retour des russes pour la relance de l’usine de Fria aux arrêts depuis 2012.

Parlant du transport aérien, le président de la République est allé dans le même sens que son ministre, Oyé GUILAVOGUI: ‘’Air Guinée va être relancée  avant fin novembre’’, a-t-il rassuré.

Sur le plan de la politique étrangère, Alpha Condé avait beaucoup de choses à dire, comme la reprise des relations Guinéo-israéliennes. A ce niveau, il rassure que ce réchauffement diplomatique ne changera rien en la position de la Guinée qui, depuis Sékou TOURE, a toujours décidé de reconnaitre et soutenir l’Etat palestinien qui est pourtant l’ennemi juré d’Israël.

Le président Alpha n’a pas oublié sa récente visite en Italie où il dit avoir été désigné comme le champion de la lutte contre la pêche illégale en Afrique. Il a d’ailleurs profité de cette parenthèse pour dire que la Guinée n’est plus sur la liste noire de l’union européenne en matière de la pêche INN (pêche illicite non déclarée et non règlementée).

Le chef de l’Etat accrédite ainsi la déclaration de son ministre André LOUA même si sur la question beaucoup pensent que tout n’est pas encore gagné auprès de l’organisation du vieux continent. Autre point que le Président Condé ne voulait vraiment pas manquer de rappeler, c’est le choix porté sur lui par ses pairs de l’Union Africaine. Il est désormais le coordinateur du tout premier conseil d’administration chargé de gérer le fonds annoncé par l’Union européenne pour l’accompagnement du développement des énergies renouvelables en Afrique.

Le décaissement de ce fonds se fera par tranche à hauteur de 3 milliards de dollars par an et ce, pendant les 5 prochaines années. Sur ce sujet, on sent qu’Alpha Condé avait véritablement besoin de communiquer car après la diffusion de cette émission dimanche soir, il a encore invité quelques médias à la rencontre qu’il a eue lundi matin avec une mission dépêchée par l’Union européenne pour parler uniquement de ce fonds dont la date du premier décaissement n’est pas encore définie.

Mamadou Oury Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top