Actualités

Insécurité à Mamou: un jeune conducteur de taxi-moto tué par des inconnus, sa moto emportée

1mamoueeeeUn jeune conducteur de taxi-moto, âgé de vingt (20) ans, a été tué par des inconnus hier, jeudi 28 juillet 2016 à Soyah, localité située à environ 15km de Mamou centre, dans un petit village appelé tournant kowboy aux environs de 18 heures, a appris le correspondant local de mosaiqueguinée.com de sources concordantes. Sa moto a été emportée.

Selon les informations fournies par le bureau du syndicat des conducteurs de taxi-moto de Mamou, la victime, s’appelle  Ibrahima Sow, un jeune élève d’une vingtaine d’années, qui est admis tout récemment pour  la 10ème année. Il a été déplacé par  deux (2) personnes depuis Mamou centre  aux environs de 17heures pour la sous-préfecture de Soyah où il recevra une balle dans la tête une heure plus tard.
«Ce sont deux (2) jeunes qui sont venus le déplacer au marché avaria où il a l’habitude de stationner pour chercher des clients, ils (les bandits) l’on demandé de  juste les déposer à Soyah  pour une contrepartie de 15.000gnf », confie le chargé de conflits et négociation du syndicat des taxi-motos. Et de poursuivre,
«arrivé au tournant Kowboy, ils l’ont demandé d’emprunter une ruelle qui mène vers la brousse, où il recevra  par la suite une balle qui lui sera fatale».
Selon des amis de la victime, les tueurs avaient d’abord négocié avec un premier taxi motard, mais la moto de ce dernier a miraculeusement refusé de démarrer.
«C’est un autre qu’ils ont d’abord contacté mais sa moto a refusé de démarrer, c’est ainsi qu’il a décidé d’aller acheter une bougie de rechange, mais comme il durait un peu, ils (les banditsNdlr) ont alors déplacé mon ami», explique Boubacar sow,à notre reporter.
Par ailleurs, la brigade de recherche de la gendarmerie de Mamou, qui est d’ailleurs très critiquée par les citoyens depuis l’annonce de cette nouvelle, promet l’ouverture rapide d’une enquête  afin de traquer et punir les responsables de cet acte crapuleux.
A noter que Ibrahima Sow a regagné sa dernière demeure ce vendredi au cimetière de loppet après la prière de 14 heures.
   Alpha Mamoudou Barry, Mamou, pour mosaiqueguinée.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top