A LA UNE

Affaire ASPERBRAS : Quand les courriers mettent en doute les graves accusations de Papa Koly et ses collègues de l’opposition (Enquête exclusive)

IMG_20160720_125004L’affaire dite des 100MW, ce dossier du plus grand projet thermique d’électrification en Guinée, continue de déchaîner les passions en suscitant des spéculations. Ce projet très ambitieux et prometteur à l’origine, apparaît comme un éléphant blanc imputable au mode de passation de marché très filandreux. Depuis, chacun y va de son commentaire, pour trouver ceux qui peuvent être les vrais coupables de cet investissement encore improductif.

Le Président de la République et son fils conseiller à la Présidence, Mohamed Alpha Condé, sont accusés par l’opposition républicaine d’avoir fait injonction dans le dossier en faveur d’une société dénommée ASPERBRAS, qui, d’après cette opposition, n’avait ni la qualité encore moins la compétence requise pour exécuter ce contrat.

Contrairement à ce propos largement distillé au sein de l’opinion, Papa Koly Kourouma, opposant depuis son départ du gouvernement, Ministre de l’Energie au moment des faits, jure par tous les noms de Dieu que c’est plutôt le Président du Congo, Dénis Sassou NGUESSOU qui a introduit la société auprès de son ami, Alpha Condé.

Cependant, après moult investigations et à travers de sources bien informées, avec documents à l’appui, on apprend que c’est bien l’ancien Ministre d’Etat à l’Energie qui aurait ordonné l’exécution de toutes les procédures, ayant tout d’abord abouti au choix de la première société suite à un appel d’offre qu’il a diligenté, puis à la résiliation à l’amiable dudit contrat, et  au choix de la société brésilienne ASPERBRAS.(voir copies jointes ci-dessous).

Comment ASPERBRAS s’est retrouvée dans le dossier ?

Après la procédure d’appel d’offre, sur recommandation expresse du Maitre d’ouvrage (Le Ministère de l’Energie dirigé par M. Papa Koly KOUROUMA), la société Turque OZTURK GROUP a été retenue comme adjudicataire dudit contrat. Ce même contrat sera plus tard dénoncé et résilié à l’amiable par le même Maitre d’ouvrage pour motif que la société Turque OZTURK GROUP était dans l’incapacité technique et financière à satisfaire ses obligations contractuelles (VOIR COPIE DE LA LETTREDE M. PAPA KOLY KOUROUMA).

C’est ainsi que sur conseil du même Ministre, a-t-on, appris, le Président de la République serait alors intervenu auprès de son homologue (Le Président Congolais Denis SASSOUNGUESSOU) pour convaincre la société brésilienne ASPERBRAS à venir combler le vide laissé par la société Turque OZTURK GROUP.

«Monsieur le président, j’ai entendu parler d’une société Brésilienne au Congo , qui pourrait bien nous être utile, si vous pouvez impliquer votre ami SASSOU pour les convaincre à venir, ce serait très important» aurait conseillé au locataire de Sekhoutoureya, son ministre d’Etat d’alors , Papa Koly KOUROUMA.

Lisez ces quelques courriers liés au dossier !

Lettre du Ministre Papa Koly Kourouma

 

Lettre Président Alpha Condé à son Ministre de l’Economie 

 

Accord transactionnel entre Le Ministre Papa Koly (au nom de la Guinée) et la Société Turque

Affaire à suivre !!!

Sadikou

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top