A LA UNE

Quand Ousmane Gaoual appelle à s’en prendre aux familles de Bantama Sow, Malick Sankon et Hady Barry si…

IMG_20160730_123307« Que ceux qui viennent contremanifester se préparent parce que ce jour-là, c’est probablement le déclenchement de la guerre civile en Guinée parce que nous allons manifester », a dit le député Ousmane Gaoual Diallo. Il a fait cette déclaration ce samedi 30 juillet 2016, à l’occasion de l’assemblée générale de l’UFDG.

Connu pour ses discours violents, le député demandera aux militants de son parti, de localiser les domiciles d’un certain nombre de cadres du pouvoir en place pour qu’en cas de contremanifestations au cours des manifestations de l’opposition et que des manifestants meurent, que des actions de représailles soient faites contre les familles de ces personnalités.

« Il faut qu’on localise les parents de Bantama Sow, de Malick Sankhon, de Hady Barry et tous ces pyromanes. Qu’on cherche leurs familles à Conakry parce que si un enfant est blessé, il faut qu’ils le payent dans leurs propres chaires », a-t-il lancé sous les cris et applaudissements des militants.

Et Ousmane Gaoual d’enfoncer: « Il faut que Bantama Sow sache  qu’on ira jusqu’à Bantama là-bas, à Mamou, pour chercher ses parents s’il provoque la violence dans ce pays. Pour qu’il paye, pour que quant on va enterrer nos morts, qu’il aille à Mamou pour enterrer ses parents ».

A ces trois personnalités, le député reproche de préparer des contremanifestants afin de saboter les manifestations que l’opposition dite Républicaine compte organiser à partir du 04 août.

Thierno Amadou Camara

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. tim

    31 juillet 2016 at 20 h 56 min

    Gaoual est le politicien le plus naive et bête. Il peut facilement se faire piéger et se trouver à la CPI avec ses propos pareils. Je me demande réelement si il sait ce qui se passe dans le monde. Il peut tout dire sur alpha condé; mais, tenir des props pareils peuvent lui donner le visa pour la CPI en cas de quelque chose ou un piège de l’état. Il ne sait pas que l’état est très capable. L’état peut sacrifier son propre peuple pour arriver à ses fins. Même les états les plus puissants et démocratiques au monde le font.On ne rentre pas dans la politique pour aller à la CPI. En plus, il fait plus de mal à celou que de bien.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top