Actualités

Chronique de Lancei TOURE  dit Tchemolancei depuis Conakry : « Patientez ça va aller ! Wassa wassa !!!! Awéééé »  

Bonjour  Nkrô Sékou Kouyaté,  Ah, je suis tellement content quand j’ai reçu votre lettre. Les nouvelles de la famille, du village et les amis aussi. 

D’ailleurs Nansira Mady était juste à côté de moi quand Nténin Djessira me remettait votre lettre. Comme tu la connais, quand elle a su que c’est votre lettre, elle a tout simplement  taquiné notre maman en disant…mossokoron den… (Rires).  Nkro Sékou, ici à Conakry, il y a 3 bolonda.  Le prémier bolonda est composé des grands décideurs. Ils ont pour propos quotidien « Patienter, ça va aller ». Le deuxième bolonda est composé des gens qui sont des messagers entre le prémier et le troisième bolonda. Ceux-ci ont aussi pour propos «  Wassa wassa » comme pour confirmer et soutenir ce que le premier affirme. Le troisième et dernier bolonda est composé de nous-même (analphabètes, enfants, femmes…), qui sont aussi habitué à dire «awééé ».   C’est pour quoi ici à Conakry, on a pour slogan «  Patienter ça va aller !!! Wassa wassa !!! Awéééé ! » 

Je voudrais aller au télécentre pour vous appeler mais je n’ai pas pu car il y avait beaucoup de voiture alignée sur la route comme si les gens partaient pour la fête de tabaski à Kankan. 

Mais finalement Diallo a dit que c’est qu’on appelle « amboutillasse ». J’ai mon portable, mais l’autre jour Sarangbè Finan m’a dit qu’ils ont ajouté des taxes sur nos appels.  «  Patienter ça va aller !!! Wassa wassa !!! Awéééé ! »   Pour Mike Delta, effectivement, je me suis renseigné auprès du deuxième Bolonda, ils m’ont dit que la négociation est en cours mais qu’il est toujours sur sa position même s’il a mit un peu de bissap dans son gnôndôlô. Il souhaite tout simplement que Alpha Charlie envoi une délégation officielle pour présenter les excuses. Si non pour Oxford Kilo, le désaccord est consommé mais il dit s’éloigner et s’occuper de son école pour le moment.  Et puis Nkrô, ici, on entend et de fois on voit les hommes  qui s’embrassent entre eux. Ils n’aiment pas les femmes. Et les femmes aussi ont commencé cela entre elles jusqu’à aller au-delà. 

Je sais que vous allez vous fâchez, t’inquiète, d’ailleurs je vous raconte une anecdote sur les enfants nés ici : une fois quand je suis allé chez ton ami Ayamadi Sylla, juste à la rentrée de sa cour, je rencontre son fils. On s’est salué. Et ensuite je lui dis « Ikoumbalan », il répond… Môbalou… 

Ah j’oubliais aussi, la campagne à venir si vous voulez avoir beaucoup d’argent, ne soyez pas dur envers eux. Tous ceux qu’ils diront, subdivisez-vous en groupe, et reprenez notre slogan ! Wassa wassa !!! Awéééé !    Merci Nkrô, je viendrai pour la fête de tabaski. Mais n’informe personne car les sorciers sont toujours activent là-bas.                                                                
 Votre Frère Lancei TOURE dit Tchemolancei          

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top