routelLabéPratiquer la route Labé-Tougué est un véritable calvaire en cette période de pluie pour les usagers, surtout au niveau de Kanso, localité située à une dizaine de kilomètres du centre urbain de Labé.  « Lorsqu’il pleut, les véhicules ne passent pas. On est  obligé d’attendre jusqu’à ce qu’il y ait le soleil pour pouvoir bouger», nous a confié maitre Thierno Oumar, un chauffeur qui pratique souvent cet axe.

Pour Mamadouba Camara, membre du syndicat des transports terrestres de Labé, les autorités administratives ont été mises au courant de cette situation, mais elle tardent à résoudre le problème  « Notre secrétaire général avait appelé tous les chauffeurs pour aller voir l’état de la route ». Ensuite, poursuit-il, ils sont allés voir les aux autorités de Labé pour dire que vraiment la route Labé-Tougué, en cas de pluie, elle sera impraticable.

 Mais jusque-là, regrette-t-il, rien n’est fait ! « On nous avait dit ici que des gens sont venus de Conakry pour la réparation de la route mais jusqu’à preuve du  contraire, nous nous n’avons  rien vu », a-t-il fustigé.

Selon ce syndicaliste, les gens font plus de 5 heures de route entre Labé et Tougué.  Indiquant que le syndicat ne dispose pas de moyens pour résoudre ce problème, Mamadouba Camara demande à l’Etat de faire face à la situation.

Alhassan Djigue Diallo correspondant de mosaiqueguinee.com a Labé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top