A LA UNE

AG du RPG arc-en-ciel: Ibrahima Keira parle de l’interpellation d’Ousmane Gaoual

received_886243061487761L’assemblée générale ordinaire du RPG arc-en-ciel s’est tenue comme d’habitude ce samedi 06 août 2016 au siège national du parti à Gbéssia. Présidée par le ministre conseiller à la Présidence Alpha Ibrahima Keira, cette rencontre hebdomadaire était axée sur trois principaux sujets: la plainte du RPG arc-en-ciel contre le député Ousmane Gaoual Diallo, la mobilisation au sein  du parti ainsi que le compte rendu de la tournée du président Alpha Condé en Asie.

Mais de ces trois points inscrits à l’ordre du jour, l’interpellation du député uninominal de Gaoual et sa mise  à la disposition de ses avocats  hier, vendredi,  ont beaucoup focalisé les esprits des militants du RPG arc-en-ciel.

Apres avoir réitéré la « surprise et l’indignation « de son parti suite aux propos d’Ousmane Gaoual, Ibrahima Keira a expliqué comment la décision ayant abouti à la plainte contre le député et son inculpation au tribunal de Dixinn se sont passées. « Suite à cette situation déplorable et regrettable, le parti, après avoir discuté en bureau politique de cette situation, a estimé réunir tous les éléments pour se pourvoir en justice contre cet honorable député afin que le droit soit dit.

C’est ainsi qu’une plainte a été dûment rédigée, signée au nom du parti par notre représentant, le camarade Lansana Komara, membre du bureau politique qui devra nous représenter en justice »,dira-t-il.

Alpha Ibrahima Keira a indiqué que le parti au pouvoir s’est réservé d’appliquer le droit en la matière car, il estime que le RPG est un « parti discipliné et respectueux des lois de la République ». Dans son intervention, le ministre conseiller d’Alpha Condé a laissé entendre qu’il ya eu deux plaintes portées à l’encontre du député Ousmane Gaoual Diallo. L’une par Lansana Komara au nom du parti et l’autre par les trois membres du bureau politique du RPG (Bantama Sow, Hady Barry et Malick Sankhon).

Devant les militants et autres responsables du parti, Ibrahima Keira ajoute: « le recours a été fait par voie d’avocats constitués à cet effet, le juge s’en est saisi et a accepté d’ajouter foi et créance à notre démarche en engageant la procédure, donc la mise ne accusation. Cumulativement à cette plainte signée du parti, nos camarades Bantama Sow, le secrétaire Hady Barry et le directeur général Malick Sankhon, ont   conjointement rédigé leur plainte et constitué un avocat ».

Tout en appelant les militants du RPG au calme, le ministre conclu en ces termes : nous croyons à la justice guinéenne »

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top