Actualités

Mamou : un policier de 38 ans brûlé dans sa chambre, sa famille accuse

hopital de mamouL’incident s’est produit ce samedi 06 août 2016 à 9 heures  dans le quartier pelloun dalaba,  situé à l’ouest de la ville, a constaté sur place le correspondant local de mosaiqueguinée.com.

En effet, c’est une chambre dans laquelle se trouvait Amadou Wanssan Diallo, un brigadier chef de trente huit (38) ans  en service à Conakry, mais qui est à Mamou depuis trois (3) jours pour des problèmes mentaux, qui a pris feu.

Selon nos informations,  la victime était couchée enchaînée   dans la chambre quand la fumée a été aperçue par les voisins qui ont incessamment alerté le service de la protection civile qui s’est rendu  sur les lieux. Mais  malheureusement, le feu avait déjà brûlé quasiment toutes les parties de son corps. Il a été ensuite transporté en toute urgence à l’hôpital régional   où il a reçu les premiers soins.

 S’expriment au micro de notre reporter, Docteur Serindè, chef service des urgences de l’hôpital régional de Mamou parle d’une brûlure étendue et profonde.

« La brûlure est à la fois étendue et profonde, toutes les parties du corps sont atteintes, les membres supérieurs et inférieurs, les parties génitales, la tête, bref, il est brûlé à cent pour cent » , confie t-il avant de reconnaître l’incompétence de l’hôpital face à une telle brûlure.

Par ailleurs, les avis restent divergents sur la provenance de l’incendie.

Selon certains témoins qui se sont confiés à notre correspondant, la victime était toute seule dans la chambre avant l’incendie et le constat fait dans la chambre laisse croire que le malade mental aurait mis le  feu sur le matelas sur lequel il était couché.

Une information que ne partage pas la famille de la victime, qui parle d’un court-circuit.

« C’est un court-circuit qui s’est produit dans la chambre», accuse Abdoulaye bah, cousin de la victime, qui dit avoir laissé son cousin dans la chambre sans allumettes à côté.

Aux dernières nouvelles, la victime serait en route pour Conakry pour bénéficier de soins intensifs.

  Alpha Mamoudou Barry, Mamou pourmosaiqueguinée.com

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Pingback: Mamou : un policier de 38 ans brûlé dans sa chambre, sa famille accuseFlash Guinée

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top