A LA UNE

Un nouveau bras de fer entre l’opposition et la CENI

IMG_20160808_145511_281Au cours de leur plénière de ce lundi 08 août 2016, les leaders de l’opposition dite républicaine ont annoncé de nouvelles plaintes contre la Commission Electorale Nationale Independante (CENI). Selon eux, Bakary Fofana et son équipe,  qui envisageaient l’organisation des élections communales et communautaires au mois d’octobre prochain,  ont établi un nouveau chronogramme occultant les élections locales. Puisque, selon Aboubacar Sylla, la CENI a fixé l’organisation des communales au mois de décembre 2016, sans prévoir dans ce nouveau chronogramme la tenue des élections de présidents de districts.

Outre cette plainte non moins importante, l’opposition dite républicaine redoute une entreprise machiavélique consistant à opposer les partis politiques au sujet du commandement des Commissions Electorales Communales Indépendantes (CECI) de Conakry.   « La semaine dernière, la CENI a envoyé une mission (à Dixinn Ndlr) pour sortir l’UFDG et mettre le PEDN. Ils ont fait la même chose à Ratoma, ils ont sorti l’UFDG pour mettre l’UFR. Ils ont fait la même chose à Matoto, ils ont sorti l’UFDG pour mettre l’UFR. Ils ont fait la même chose à Kaloum, ils ont sorti l’UFDG pour mettre le PEDN », s’est plaint Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition et président de l’UFDG.

Selon l’opposition, ceci est aussi et surtout une stratégie qui vise naturellement à garantir la fraude au niveau des cinq démembrements de la CENI à Conakry.

Thierno Amadou Camara

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top