Actualités

Ligue-pro/Trophées des meilleurs: Une belle initiative barbouillée par le choix questionnable des nommés

Prix-wacrya-ac-670x480La ligue professionnelle de football a bouclé sa saison expérimentale par le gala des trophées des meilleurs du championnat. C’était le samedi dernier dans un réceptif convoité de la capitale Conakry.

Cette cérémonie, une première dans l’histoire du football local avec ses jeunes structures dirigeantes, certes grandiose avec la présence d’une ribambelle de personnalités, a malheureusement manqué d’objectivité à maintes endroits dans les critères de choix pour qu’elle reste dans la postérité.

Cette soirée haut de gamme, qui insinue un investissement très dispendieux et insolent de la part du Président de la ligue qui, et comme toujours, attache du prix à la réussite d’une telle cérémonie, serait aujourd’hui truitée par le choix controversé de certains récipiendaires.

Un prix improvisé, celui du meilleur espoir avec la plus grosse récompense, une voiture, mieux que celle reçue par le meilleur joueur de la saison, Ocansey Mandela. D’abord un premier paradoxe. Deux latéraux droits dans l’équipe type, un autre paradoxe ! Un défenseur central , Ibrahima Amiata Condé, moins utilisé par son club, est aussi récompensé au détriment des meilleurs et des réguliers à ce poste. Allez-y savoir.

L’autre paradoxe, c’est le choix du meilleur journaliste sportif. Loin de toute idée de mettre en cause le talent triplé du bon niveau et de l’immense culture du lauréat actuel, des qualités rares dont personnes ne peut contester à Bah Lamine, il en demeure par contre jusqu’à preuve du contraire un communicant au service d’un club, l’ASK. Il s’en félicite et le fait avec détermination et il en a posé des jalons. Le gala des meilleurs doit être moins complaisant. Il ne doit surtout pas être aussi une opportunité d’arrangement peut être inconsciemment, contre certainement la volonté du géniteur de l’initiative.

Pourvue que la saison prochaine qu’il ait des plus attentionnés pour ne rien laisser passer au hasard. A bon entendeur, qu’on ne soit pas aspergé de remontrance pour des critiques jugées objectives. Lamine Mognouma Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top