A LA UNE

Procès Gaoual : Les forces de l’ordre malmènent des journalistes

IMG_20160811_145204_982La couverture médiatique du procès de l’honorable Ousmane Gaoual Diallo a tourné au vinaigre pour la presse ce jeudi. Tôt le matin, l’ensemble des journalistes présents devant le tribunal,  ont été interdits d’accès à la salle d’audience.

Apres plus de quatre heures d’attente, il a été autorisé  aux journalistes munis de badges d’entrer. Dans cet exercice de sélection afin de définir qui est journaliste et qui ne l’est pas, un gendarme surgit  en s’opposant à toute entrée de la presse.

IMG_20160811_145217_175

Mohamed Valet Touré

Dans la foulée, Mohamed Valet Touré, reporter à Espace TV, a été violemment pris à partie par des policiers et des gendarmes. Sa caméra a été endommagée et son téléphone détruit. Et comme si tout cela ne suffisait pas, un renfort de policiers et de gendarmes arrive sur place pour cette fois-ci brutaliser les autres journalistes qui exigeaient le retour de leur confrère détenu dans la cour du tribunal. Quelques instants après notre, confère est libéré mais revient avec des habits en haillons. Il a indiqué au micro de mosaïqueguinee que le procureur de Dixinn a donné l’ordre de le ligoter.

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

To Top