Actualités

Pêche : Vers une démission du ministre André Loua ?

min-loua-peche

Est-ce une manœuvre inspirée des réactionnaires aux réformes draconiennes imposées, pour pousser André Loua vers la sortie ou une méprise à vite corriger ? La question vaut son pesant d’or.
A en juger par les dispositions prévues à l’article 12 du décret 238 signé du président Alpha Condé, décret datant du 25 juillet dernier, fixant les attributions et l’organisation du ministère des pêches, de l’aquaculture et de l’économie maritime.
En effet, au terme des dispositions prévues à l’article 12 de ce décret, le ministre André Loua, est réduit à un simple rôle de faire-valoir, puisque ne pouvant plus prendre le moindre acte, en tant que ministre, chef de département.
Pour en avoir le cœur net, voici ce que prévoit ce décret à l’article 12 : « Hormis le Conseil de Discipline, un arrêté du Premier Ministre, fixera séparément les attributions et l’organisation des Directions Nationales et des Services Déconcentrés ».
Jugez-en, par vous-mêmes !
André Loua, se coltinera-t-il un tel camouflet infligé à lui, après tout ce qu’il a pu engranger comme prouesses, en si peu de temps, à la tête du ministère des pêches ? Pas si sûr !
Selon nos sources, il serait en train de finaliser ses observations pour les transmettre à qui de droit.
A l’issue de cela, si des mesures correctives urgentes, ne sont pas prises, on voit mal comment un ministre qui aura ainsi les pieds et poings liés, pourra rester dans un gouvernement ?
Car, dorénavant, il ne peut plus prendre même un arrêté simple. Pour le faire, il devra recourir au Premier ministre.
Ainsi va la gouvernance d’errements d’Alpha Condé !

A suivre !

Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top