Actualités

Labé/transports : syndicat et  transporteurs déplorent la dégradation avancée des routes

IMG_20160816_120738_690Sur une distance normale d’environ 8 heures de route, à l’époque qu’il fait, on  fait presque 15heures de temps sur la nationale Labé-Conakry. Mamadou Dian Dara, est un habitué du tronçon : «la route est impraticable, elle est très dégradée surtout au niveau de l’axe Kindia-Conakry, où il y a trop de trous. Et à cause de cela, on fait entre 15heures et 16heures de temps de route pourtant au paravent on faisait  entre 7 et 8 heures de temps », martèle-t-il.

Cet autre usager s’appelle Alhassane Diallo. Il nous indique que la route ne se porte pas bien.«Je viens de Conakry il y a juste 4 jours, mais je vous assure que la route est complètement dégradée et ça m’a couté cher », dit-il.

Au niveau du syndicat des transports routiers, le secrétaire générale, Elhadj Maladho Diallo en rajoute aux plaintes de ses deux prédécesseurs.  «Nous sommes imprégnés de la situation, nous venons tout récemment d’effectuer deux voyages à Conakry, nous avons quitté ici (Labé) à 6 heures du matin et nous sommes arrivées a Conakry a 18 heures», nous déclaré ce responsable syndical.   Et de poursuivre : « Nous, notre capacité c’est de dénoncer, d’informer… Nous avons attiré l’attention des autorités sur la dégradation de la route et maintenant, il appartient a l’Etat d’y faire face ».

Alhassan Djigue Diallo correspondant de mosaiqueguinee.com à Labé.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top