A LA UNE

L’opposition réveille le souvenir du massacre du 28 septembre 2009

manifestantsC’est par l’observation d’une minute de silence pour la mémoire des victimes du massacre du 28 septembre 2009, que les leaders de l’opposition ont démarré leur  série de discours ici sur l’esplanade du stade du même nom.

Rappelant qu’ici même, dans ce stade au nom historique,  une centaine de Guinéens ont été tués, des femmes violées, au cours d’une manifestation politique, Aboubacar Sylla, le porte-parole de l’opposition, a demandé qu’on observe cette minute pour ces compatriotes.

Ensuite,  il a chargé le régime d’Alpha Condé qui, sept ans après ce massacre,  traîne les pas pour l’ouverture d’un procès au sujet de cet événement triste.

Cette lenteur   de la justice, selon lui, traduit une complaisance d’Alpha Condé vis-à-vis de personnes soupçonnées d’être à l’origine de ce massacre, et qui sont aujourd’hui,  autour du Président Condé.

Nous y reviendrons !

Thierno Amadou M’Bonet

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top