Actualités

Mamou : Retour sur le lynchage d’un présumé voleur de moto

Exif_JPEG_420

Exif_JPEG_420

La scène s’est produite dans la soirée d’hier jeudi 18 août 2016 dans le secteur  théwel, quartiers Pelloun Dalaba, a appris mosaiqueguinee.com à travers son correspondant local.

Selon le syndicat des conducteurs de taxi moto, la victime Mamadou Yéro Camara est âgée de  25 ans. Il a été déplacé pour Horé-Mamou, un quartier périphérique situé au nord du centre-ville. En cours de route, les deux (2) passagers ont obligé le motard de s’arrêter avant de l’administrer des coups et  s’en fuir avec sa moto.

Informés les amis du taxi maitre se sont rendus en grand nombre à sa rescousse. Avec l’aide des citoyens, ils  finiront par maitre main sur l’un des deux assaillants.

«J’ai été  appelé par Mr le préfet de Mamou, m’informant que quelque chose ne va pas vers Horé-Mamou. C’est ainsi je me suis rendu là-bas, j’ai trouvé le voleur attaché par la  foule  qui voulait coute que coute le lyncher. J’ai réussi à l’extirper avec  eux tout en les promettant de le déposer à la gendarmerie. Mais en cours de route,  la foule qui devenait de plus en plus nombreuse lui a arraché dans mes mains et l’a cruellement malmené», explique Oumar Barry, premier secrétaire général du syndicat des conducteurs de taxi moto qui dit avoir lui-même reçu des coups en provenance de la foule l’obligeant à abandonner le voleur et sauver sa peau.

Alerté par le préfet de Mamou, Mory Diallo, l’escadron mobile N12 s’est vite rendue sur les lieux mais le présumé voleur était déjà entre la vie et la mort.

«C’est le procureur et aussi le préfet qui m’ont appelé pour me dire qu’il y a un voleur de moto qui a été pris vers Horé-Mamou et que  les gens sont en train de le bastonner, immédiatement j’ai envoyé  une équipe pour le récupérer et l’évacuer  à l’hôpital car il était agonisant » confirme colonel Sampil.

C’est à l’hôpital régional de Mamou que le présumé voleur a finalement rendu l’âme aux environs de 19h. Une source  médicale révèle que la victime avait plusieurs blessures à la tête.

L’enterrement a eu lieu ce matin dans le quartier abattoir où résident les parents de la victime.

 Le vol de moto suivi de meurtre devient de plus en  plus récurrent dans la ville de Mamou. Il y a trois semaines c’est un autre taxi maitre qui avait été déplacé par deux individus pour Soyah, avant d’être  ensuite tué et sa moto emportée par les assaillants.

  Alpha Mamoudou Barry, Mamou pour mosaiqueguinee.com.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top