Actualités

Ministère de la Jeunesse: «Un tailleur une machine», le résultat moins enthousiaste de ce qui semble être une résipiscence

1naiteeLa semaine dernière, le ministère en charge de la jeunesse s’est encore invité dans l’arène embrigadée par la politique, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la jeunesse. «Un tailleur, une machine», tel est le nom d’un projet cogité à cet effet pour tenter de voler en vain la vedette au débat politique très crispé. La nouveauté du thème étant doublée de l’objectif visant à inverser la courbe vertigineuse du chômage de ce nouveau quinquennat du Président Alpha Condé, les organisateurs ont espéré, à cet effet, capter des attentions même parmi les plus pessimistes.

Promouvoir l’initiative privée, est la motivation affichée et le résultat attendu, apprend -t-on. Ça passait alors comme une résipiscence du département , après des projets comme « les jeunes ont du talent »; « Les jeunes à l’écoute des jeunes »; « Un étudiant, une tablette », qui ont laissé des souvenirs cafardeux chez les jeunes qui en sont la principale cible.

Malgré tout le battage médiatique, comme c’est d’ailleurs le cas pour toutes les initiatives qui germent dans ce département,  malgré aussi le réalisme inhabituel des autorités qui ont encouragé et obtenu des financements , le projet « un tailleur une machine» reste très curieusement répulsif d’un nombre , non moins important, de l’opinion nationale.

Aux architectes de projets et de concepts au ministère de la jeunesse, on attend de nouvelles stratégies dans lesquelles pourraient se reconnaître la majorité des bénéficiaires.

Dossier à suivre !!!

ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top