Actualités

Insécurité : Des coupeurs de route attaquent un véhicule de transport, un assaillant tué et un passager blessé par balles

coupeurIl s’agit d’un taxi brousse en provenance de Conakry pour le marché hebdomadaire de Dogomè, une sous-préfecture  relevant de la région  administrative de Dabola, qui a été attaqué à Sokotoro, localité située à environ 65km de Mamou centre, sur la nationale Mamou-Dabola, a appris mosaiqueguinee.com par le biais de son correspondant local.

Selon les informations obtenues auprès de certains passagers, l’attaque s’est produite aux environs de 21 heures. Les assaillants  étaient  au nombre de trois (3),  à bord d’une moto de marque Boxeur et l’un d’eux était minus d’une arme PMAK.

«Ils (les assaillants ndlr) sont venus derrière nous sur une moto boxeur, ils ont tiré sur les pneus de notre véhicule nous obligeant à stationner, celui qui possédait  l’arme, l’a directement braquée contre notre chauffeur, l’intimant d’ouvrir le coffre du véhicule sous menace de recevoir une balle dans la tête», témoigne Abdoulaye Bah, un des six passagers qui étaient dans le taxi.

Aux dires de ce passager, les assaillants ont vidé tous les bagages et ont pris tout l’argent qu’ils  des passagers.

Voulant s’enfuir après avoir fini d’opérer, les passagers se révoltent contre eux. A l’aide des cailloux, ils réussiront  à neutraliser un des assaillants et les deux autres  s’échappent de justesse laissant la moto et l’arme sur place.

« Dès qu’ils sont montés sur leur moto et voulaient  s’échapper, nous avons pris des cailloux, un de nos amis passagers a sévèrement atteint celui qui détenait l’arme et il est tombé, il (le passager ndlr) s’est précipité sur lui pour retirer l’arme, dans le combat entre les deux, le bandit lui a tiré cinq (5) balles sur les pieds et à l’épaule droite. Mais avec  les cailloux qu’on jetait sur lui, on parvient en fin à le neutraliser et les deux autres bandits prendront la fuite à dans  la brousse », ajoute Abdoulaye Bah.

A en croire ce passager, c’est à la suite des  violents coups qu’ils l’ont administrés que le bandit finira par  rendre l’âme.

Aux dernières nouvelles, le président de la délégation spéciale de Mamou, Mamadou Alpha Barry, était sur le point de rapatrier le corps à Mamou centre pour l’enterrement. Et le passager qui a reçu cinq (5) balles se trouve à l’hôpital régional de Mamou. Selon une source médicale, sa vie ne serait pas en danger.

  Alpha Mamoudou Barry, Mamou pour mosaiqueeguinee.com.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top