A LA UNE

Une police verte, des poubelles partout, des espaces verts… le Gouverneur de Conakry fait le bilan de ses 5 mois de gestion et se projette

IMG_20160822_122845_421Cinq mois après sa prise de fonction, le Gouverneur de la ville de Conakry, était face à la presse ce lundi 22 août 2016. Entouré de cadres du gouvernorat dans la salle de réunion, Mathuring Bangoura est revenu sur des actions qu’il dit avoir  menées, avant de faire des annonces.

D’entrée de jeu, Mathuring s’est attaqué au sujet qui fâche. «Le gouvernorat n’est pas pour seulement rendre la ville propre, c’est pour cela je vous dit qu’on n’est pas un gouverneur d’assainissement, mais un gouverneur de développement». Il ajoute que contrairement à ce que beaucoup pensent, le gouvernorat n’a même pas un budget dédié à l’assainissement de la ville de Conakry.

Parlant des actions de lutte contre l’occupation des voies publiques qu’il revendique, le gouverneur se réjouit d’avoir dégagé l’axe Tombo-Nienguema, et dit y avoir aménagé un espace vert, et des panneaux solaires.

«Nous avons commencé à mettre en place des espaces verts au niveau de tous les ronds-points à Kaloum, Matam, Ratoma, Matam et Matoto. Ces travaux sont en train d’être effectués», a-t-il ajouté pour parler d’embellissement de la ville de Conakry.

Selon le gouverneur, une commission est mise en place et devrait commencer demain mardi, une campagne de sensibilisation pour la propriété de la ville.

La relance de la police communale et la naissance d’une police verte après la campagne de sensibilisation. Ces deux corps entreront en fonction dès le 1er novembre 2016. Elles vont couvrir toute la ville, assure le gouverneur.

Mais pour le moment, la Guinée ne dispose pas encore d’instrument juridique cadrant la répression de personnes qui salissent.

Au niveau de tous les grands ronds-points, seront installées des poubelles. Le gouverneur met aussi à son actif, la création de près de huit structures de jeunesse, appelé des Très Petites Entreprises à travers les différentes communes de Conakry, qui évoluent dans le cadre du curage des caniveaux.

«Vous avez constaté que sur le long de l’autoroute, nous sommes en train de faire des parkings payants. A coté des parkings, nous allons mettre en place des toilettes publiques », a-t-il ajouté en disant être sur l’identification d’autres endroits pour des toilettes publiques.

Interrogé sur la gestion de l’assainissement par son prédécesseur Feu Soriba Sorel Camara, Mathuring Bangoura dira qu’il a réédité ce qui est bon et écarté ce qui est mauvais dans la politique de ce dernier.

Thierno Amadou M’bonet Camara

Commentaires

commentaires

To Top