A LA UNE

Grogne des conducteurs de taxi-motos : Le Ministre des transports joue au sapeur-pompier

PENTAX DIGITAL CAMERA

PENTAX DIGITAL CAMERA

Face à la persistance de la colère noire des conducteurs de taxi-motos évoluant dans la zone de Conakry,  contre la décision impopulaire du Directeur National de la sécurité routière, Babacar Sarr, de mettre en application une vielle mesure interdisant leur métier, le Ministre en charge des transports vole au secours du gouvernement pour éviter le pire.

Hier, mardi 23 août 2016, tard la nuit, Oyé Guilavogui, est apparu à la télévision nationale pour tenter de calmer les nerfs.

« L’Etat, soucieux de la sécurité de l’ensemble des citoyens, conditionne l’exercice de cette activité de moto-taxi, au respect d’un certain nombre de règles de la circulation, de sécurité et de sûreté de nos routes. Le Ministre des transports recevra les représentants des taxi-motos pour discuter de ces mesures qui avaient été déjà prises en 2010 », a mentionné le Ministre Oyé Guilavogui.

« J’inviterai prochainement les responsables de la sécurité routière, le syndicat des transporteurs à veiller sur le respect rigoureux de ces mesures envisagées », a-t-il ajouté.

Selon nos informations, face au risque d’attirer davantage sur lui la colère de ces milliers  de jeunes dont la plupart sont des diplômés sans emploi, le Gouvernement de Mamady Youla n’aura plus qu’à abdiquer en appliquant l’interdiction de cette activité de taxi-moto que dans la seule commune de Kaloum.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top