Actualités

Politique : Mohamed Lamine Kaba du Fidel sur les raisons de son départ du Front Patriotique

FidelSon aventure avec ses désormais ex-alliés n’aura duré  que seulement onze (11) jours.  A peine annoncé au Front patriotique (FP), coordonne par Paul Moussa Diawara,  Mohamed Lamine Kaba se retire de cette alliance dont le baptême de feu avait été largement relayé dans la presse.

Ce vendredi 26 août,  Mohamed Lamine Kaba a décidé de se retirer du front patriotique.  Joint par la rédaction de mosaïqueguinee,  Kaba Fidel explique les raisons de son départ du FP: « Nous avons dit dans notre déclaration, que notre alliance est transversale , c’est une alliance qui transcende les clivages ethniques , nous avons dit que notre alliance est constituée de ceux de l’opposition et ceux de la mouvance. Nous avons dit que nous soutenons les belles actions du président de la République par contre,  si nous constatons des tars nous les dénonçons et nous allons faire des propositions. C’était au tour de cet idéal que l’alliance a été constituée.  Donc lorsque j’ai dit que je suis de l’opposition,  il ya une forte pression qui s’est exercée sur mes anciens alliés comme quoi,  on ne peut pas être de l’exécutif et travailler avec l’opposition. Compte tenu de cette pression,  ils ont désorienté notre alliance pour en faire une structure de la mouvance. Alors c’est cette incompatibilité qui fait que  le parti Fidel  s’est retiré de cette alliance », lance-t-il.

Mais malgré ce divorce précoce,  Mohamed Lamine Kaba continue toujours de croire en la personne de Paul Moussa Diawara dont il ne tient pas d’ailleurs rigueur. « Paul Moussa est un homme qui nous inspire et poue qui nous avons beaucoup de respect et d’estime. Lui au moins nous rassure mais par contre,  son mentor,  le professeur Alpha Condé ne nous rassure pas. Par conséquent,  nous ne pouvons pas être membre de cette alliance « , martèle t-il.

Dans les jours à venir,  Mohamed Lamine Kaba compte écrire aux différents parti du Front Patriotique pour signifier formellement son retrait de cette entité.  Le parti Fidel etait pourtant l’un des maillons forts de cette alliance.  Son retrait risque donc de réduire au néant cette structure pilotée par Paul Moussa  Diawara

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top