Actualités

Processus électoral : Une quarantaine de journalistes sortent de l’école de la CENI

CeniAprès trois jours de travaux visant à renforcer les  capacités des journalistes participants sur la planification stratégique de la communication électorale, la CENI, par l’entremise de Bakary FOFANA président de l’institution, a clôturé cet atelier ce samedi 27 août 2016.

Après la séance de remise de certificats aux participants,  a suivi la série de discours.
D’abord celui du porte-parole des participants, Ben TRAORÉ, qui a exprimé la satisfaction des bénéficiaires quant aux réponses édifiantes qui ont été données à l’ensemble des questions soulevées au cours de cet atelier avec une pédagogie porteuse et accessible.
Il a transmis l’engagement des participants de traduire en pratique, dans l’exercice au quotidien du métier,  tout ce qu’ils ont reçu en termes d’outils de couverture responsable des élections locales à venir et toutes celles qui suivront.

Quant au président de l’Association Guinéenne  des Éditeurs de la Presse Indépendante (AGEPI) Moussa  Iboun Conté, la CENI devrait être félicitée pour son esprit d’ouverture et sa prédisposition à collaborer avec les associations de presse à chaque fois que cela est sollicité. Il appelera ensuite l’ensemble des participants à la  ptatique des acquis de cet atelier au bénéfice du public, plus largement du pays et de la démocratie.

Au nom des formateurs, Me Charles Moumouni, a exprimé   d’abord la gratitude des trois experts face à  l’accueil chaleureux, le sourire et le respect observés à leur endroit durant  leur séjour.
Il dit être agréablement surpris par l’assiduité et l’implication dont ont fait montre les participants.
Il a donc recommandé aux uns et aux autres de faire bon usage des acquis de cet atelier pour non seulement les élections locales à venir, mais également pour celles de 2020.

Parlant au nom de l’Organisation Internationale de la Francophonie en Guinée, Cyrille Zogo ONDO, a rappelé l’attachement que la Francophonie à travers l’OIF a pour la Guinée dans le sens global de son développement.

Ainsi cet atelier selon lui, n’est qu’un fruit de cet attachement traduit dans sa manière de participer à la qualification du processus électoral,  et de la consolidation de la paix. Pour celà, il recommande que chaque journaliste ayant pris part à cet atelier, soit un acteur pour l’atteinte  de cet objectif  global.

Et pour boucler, le président de la CENI, Bakary Fofana, a entamé son discours de clôture par le souhait que les élections qui se déroulent au Gabon au même moment  que cet atelier qui porte sur le processus électoral, se passe  dans de bonnes conditions et dans la quietude.

Il a aussi rappelé  que la finalité originelle de toute election est, et doit rester, la stabilité dans la société. Or l’information et son partage constituent un élément clé de cette stabilité. C’est pour celà que l’accent est mis sur le renforcement de capacité des acteurs évoluant dans le traitement de l’information, d’où ce type d’atelier de formation organisé par la CENI.
Il a donc salué la volonté de l’OIF d’accompagner cette initiative de la CENI, les associations professionnelles pour leur engagement à ce que le travail des médias soit de plus en plus professionnel.
Puis il a promis la continuité de ce partenariat entre la CENI et les médias pour plus de renforcement de capacité dans le domaine électoral.
Ainsi pour finir, Bakary Fofana a demandé à chaque participant de traduire en acte et dans l’exercice de métier, les leçons apprises durant ces trois jours, avant de clôturer ledit atelier.

Mamadou Oury DIALLO mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top