A LA UNE

Ministère des Pêches : La Guinée perdait environ 100 millions de dollars par an

min-loua-pecheLe Ministre des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime s’exprime à nouveau les conséquences de l’inscription de la Guinée sur la liste noire de l’Union européenne en matière de lutte contre la pêche illicite.  

« Ce que nous perdions en termes de revenu du fait qu’on ne couperait pas avec l’Union européenne, ça atteint 100 millions de dollars par an », a dit le Ministre.

Et, rouvrir ce marché, comme c’est maintenant le cas, selon lui, offre de nouvelles opportunités pour les acteurs de la pêche notamment le gouvernement en termes de débouchés.

Mais, étant donné que même pendant cette absence de la Guinée sur ce marché international, le marché local manquait souvent de poisson, la levée de la sanction européenne ne risque-t-elle pas d’affecter négativement l’approvisionnement du marché intérieur ?

Réponse du Ministre : « La première mission du Ministère des Pêches c’est l’approvisionnement du marché local. C’est l’excédent que nous allons exporter. »

C’est vrai qu’il y avait des problèmes d’approvisionnement du marché local, reconnait le Ministre.  Et, « les problèmes ne sont pas résolus à cent pour cent, ajoute-t-il, mais il y a une nette amélioration ».

André Loua a fait ces déclarations ce lundi 29 août 2016, sur les ondes de la radio parlemantaire dans l’émission débat au parlement, co-animée par Boubacar Koyla Diallo et Zézé Pierre Guilavogui.

Thierno Amadou M’bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top