A LA UNE

Mamadou Diawara: Pas question de revenir à la mouvance parlementaire, ni de regretter d’avoir signé la lettre

1diawara PTSUn « ailleurs politique », c’est la nouvelle expression à retrouver désormais dans le lexique politique guinéen. Et c’est par cela que se définie Mamadou Diawara, président du PTS. Il se prononçait ce mardi chez nos confrères de lynx Fm, sur son différend avec Alpha Condé, qui avait engendré son exclusion du groupe parlementaire du RPG arc-en-ciel.

Concernant sa guerre politique avec Alpha Condé, Mamadou Diawara, rappelle que celle-ci appartient désormais au passé grâce à une médiation de l’ancien Premier ministre. « Mamadou Saïd Fofafa est un grand religieux, il fut mon ami avant qu’il soit Premier ministre et reste mon ami. (..) Il a pensé qu’il pouvait rapprocher nos points de vues [ avec Alpha] et c’est ce qu’il a fait », a-t-il rappelé.

Malgrés la réconciliation avec Alpha Condé, il n’envisage pas un retour au sein du groupe parlemantaire de la mouvance ? « Je ne partage pas les mêmes points de vueS que l’opposition. Chacun cherche à faire prévaloir sa propre position. Je ne vais pas noyer mes propositions politiques à l’intérieur d’une mouvance à mille têtes. Donc je préfère rester et faire cavalier seul. C’est pourquoi je dis que je suis un ailleurs politique », a répondu le président du PTS.

D’ailleurs, concernant la lettre ouverte qu’il a co-signée pour rappeler à l’ordre le Président du RPG arc-en-ciel, Alpha Condé, Mamadou Diawara jure qu’il ne regrette point son acte. Il expliquera ensuite que si, les même conditions se présentaient, si Alpha Condé commettait la même chose, c’est-à-dire, stigmatiser les cadres malinkés, il referait la même chose : lui adresser une lettre ouverte pour dénoncer cette attitude pas digne d’un chef d’Etat.

Thierno Amadou Camara

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top