Actualités

Les évadés de Pita toujours en fuite : Un juge fait des révélations

1pitaAprès l’évasion de 13 détenus à la prison civile de Pita, hier, mercredi 07 septembre, un officiel du système judiciaire de cette préfecture donne plus de précision au sujet de cette affaire embarrassante pour l’administration pénitentiaire. Il s’agit de Me Alhassane Taran Diallo, il est juge. Il indique d’abord que cette prison contenait un effectif de quarante-deux (42) détenus. Et, selon lui, ceci n’est pas une première. L’année dernière, à la même période, c’est-à-dire en septembre, une autre évasion s’y était produite.

«Vers 9heures, un détenu a reçu une  visite d’un parent. Après avoir leur entretien, il (le prisonnier Ndlr) devait rentrer dans la prison. Lorsque le garde qui l’accompagnait est venu ouvrir brusquement la porte, des détenus s’étaient déjà mobilisés à l’intérieur pour les attaquer avec des battons pour les  tabasser », a rappelé ce juge pour expliquer les circonstances de cette évasion.

Plus loin, il rajoute : «il y avait deux gardes comme d’habitude plus le gardien-chef, le régisseur n’était pas présent. Lorsque les deux gardes étaient mis au sol, c’est le gardien-chef qui est venu au secours. Parmi les évadés il y’en a qui sont poursuivit pour des faits criminels et des détenus correctionnels »

Toutefois, rassure ce juge, les recherches sont en cours. Dès qu’on a été informé, dit-il, nous avons mobilisé la gendarmerie, la police pour aller à la recherche  des évadés.

Alhassan Djigue Diallo correspondant de mosaiqueguinee.com àLabé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top