A LA UNE

Tibou et le RPG, des démarches différentes pour un objectif commun

tiboouDepuis un bon bout de temps, la présence de « l’ancien homme fort » de la transition sous l’ère du Général Sekouba Konaté, dans les couloirs de la Présidence est un truisme.

Tibou camara , car c’est bien de lui qu’il s’agit,est de retour auprès de celui pour qui il avait tout subi et accepté dans les temps. Des thuriféraires du pouvoir actuel avaient à l’époque un tout autre choix,une toute autre vision dont ils s’obstinaient à imposer à des opinions contraires.

Le journaliste dont la plume fertile embrigade son talent d’orateur non moins négligeable, depuis début 2016, la date qui correspond à la réélection du candidat du RPG, à décidé de s’inscrire dans la logique du renouveau prôné par le Président de la République, qui apparaît à cet effet comme l’homme métamorphosé.

À travers sa plume et d’autres démarches faisant injonction de l’usage à bon échéant de ses relations et de son expérience très riche de la gestion de l’Etat, Tibou Camara, d’après nos sources, a réussi à fléchir des positions antagonistes des personnes qui ont des acolytes qui soufflent en permanence sur la braise.

Rabibocher ces personnes, favoriser un climat de dialogue dans le but d’apaiser, est un boulevard ouvert pour la mise en œuvre du rêve de développement du pays cher au Président de la République. Le RPG, qui a une démarche politique pour réussir son quinquennat devrait se sentir alors soulagé et devrait à cet effet chérir jalousement ce décabriste devin qui lui devient plus qu’utile.

Par des attitudes viles, ces ringards qui aiment «pêcher en eau trouble», comme l’a dit le Président Alpha Condé, veulent broder au parti au pouvoir au point de le lui imposer cet harem rédhibitoire au développement qu’ambitionne le patron de l’exécutif pour le peuple de Guinée.

A juste raison, au fil des temps, eu égard de son savoir faire, les relations qui s’étaient attiédis entre lui et le Président de République, son compagnon des années d’opposition pour des raisons de divergences d’appréciations de la gouvernance, s’avivent progressivement.

Rien de plus normal que de voir le rôle que joue cet homme aux côtés de son ami Président légalisé. Pourvue que la Guinée gagne.

Sadikou

Commentaires

commentaires

To Top