A LA UNE

Pita : Trois jours après, aucun fugitif mis aux arrêts

prisonMercredi dernier, une affaire d’évasion éclaboussait l’administration pénitentiaire de la région administrative de Labé. Trois jours après la fuite de 13 personnes qui étaient détenus à la maison centrale de Pita, aucun de ces fugitifs n’a encore été arrêté par les services de sécurité mis à leurs tousses.

Selon nos informations, malgré la vétusté de cette prison, d’où d’ailleurs un autre cas d’évasion avait eu lieu l’an passé, contenait avant mercredi, plusieurs dizaines de prisonniers.

La gestion de la population carcérale est l’un des pieds d’argile de l’administration judiciaire guinéenne.

M’Bonet

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top