A LA UNE

Affaire restaurant Wepler de Paris : Un journaliste de mosaiqueguinee.com, pris à partie par l’épouse du DG du Fonds d’entretien routier

csm_Souleymane_Traore_1_0e94f84a92Que qui se sent morveux, aille se moucher, enseigne l’adage ! A croire que notre article récemment publié sur une scène d’escapade digne de grands ducs d’un haut commis de l’Etat guinéen au cœur de la capitale française, M. Souleymane Traoré, Directeur Général du Fonds d’entretien routier, a autant embarrassé, au point que l’auteur de l’article, notre journaliste Moussa Tatakourou Diawara, ait été pris à partie par l’épouse de ce dernier, c’est penser qu’il y a quelque chose qui cloche.
En effet, alors qu’il se rendait la nuit d’après la publication de l’article au même restaurant huppé de Paris où M. Souleymane Traoré, puisque, c’est de lui qu’il s’agit, avait été aperçu la veille, en compagnie féminine, notre confrère, a été violemment pris à partie par l’épouse de celui-ci, qui le couvrira d’injures et d’opprobres.
Dame Traoré, n’y mettra fin que suite à l’intervention de son mari qui réussit après beaucoup d’effort à l’arrêter dans sa folie.
Toutefois, même s’il signifiera à notre confrère le caractère ‘’ sévère’’ de son article de la veille le concernant, il est à noter que Monsieur Traoré, exprimera à l’égard de ce dernier, ses regrets suite aux agissements de son épouse.
Malheureusement, cet incident laisse à penser que Mme Traoré ignore que son mari est une personnalité publique à qui il a été confié un secteur pas des moindre du pays, en l’occurrence le financement de l’entretien de nos routes.
Sachant qu’un des plus grands défis à relever dans notre pays de nos jours est la réhabilitation de ces routes, rendues dans un état d’affaissement jamais atteint.
Désolé pour madame Traoré, elle qui vit en France et ignore tout du calvaire qui est celui de nos concitoyens en Guinée, ce dont elle ne se soucie guère d’ailleurs, malgré qu’elle vit de l’argent du contribuable guinéen.
D’autres révélations restent à venir…

Moussa Tatakourou Diawara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top