A LA UNE

Feguifoot : Duel fratricide Antonio Souaré-Super V au prochain congrès ?

image

L’image d’illustration que vous voyez à gauche de l’article, appartient désormais au passé, même si elle a témoigné d’une amitié qui a traversé le temps.
Une amitié qui a pris un sérieux coup de froid il y a seulement huit mois à la faveur des événements qui ont entrainé la chute de Salif Camara Super V et de tout le Comité Exécutif élu en Août 2015.
Tout à fait à l’angle à droite, l’image d’un homme qui a eu un rôle trouble dans ces événements ayant conduit à la détérioration pour ainsi dire, sans rémission, de cette grande amitié.
Inutile de revenir sur tous les péripéties de cette parenthèse tragi-comique de l’histoire du football guinéen, parenthèse qui se refermera au mois de février 2017, au terme d’un congrès électif qui pourrait tourner à un duel fratricide, justement entre désormais d’anciens amis.
A date, si rien n’a encore filtré des intentions de l’un et de l’autre à briguer le poste de président de la fédération guinéenne de football, à dires d’observateurs avertis, l’on se prépare, sauf changement avant l’heure, à cette bataille rangée entre le tout puissant président de la Ligue Guinéenne du football professionnel, M. Antonio Souaré et le président évincé de cette fédé, M. Salif Camara Super V, qui s’est certes éloigné depuis, mais qui est loin d’avoir été anéanti, donc loin d’avoir abdiqué.
A contrario ! Selon des indiscrétions parvenues à nous, l’homme a pris du recul, pour pouvoir mieux sauter. Il serait en train de reconstruire ses forces et promet l’enfer à ceux qu’il estime avoir contribué à sa chute.
Contacté par nos soins, un de ses proches, nous a confié ceci : « je pus vous assurer que Salif garde intactes ses chances de revenir. Contrairement à ce que croient ses détracteurs, il a beaucoup de soutiens au sein de ceux qui font la décision. Si quelqu’un croit que ce sera facile pour lui comme dans un jeu d’enfant, qu’il se détrompe. L’intéressé trouvera Salif en travers de son chemin… ».
Allusions à peine voilées, suivez mon regard !
Voilà qui promet d’être un combat de titans à arrière-goût de duel fratricide qui se règlera au couteau et à coup de fafiots !

A suivre !

Demba Sidicki

Commentaires

commentaires

2 Commentaires

2 Comments

  1. Adel

    17 septembre 2016 at 0 h 13 min

    Waou! Ça sent de l’abdication chez le Super Faux.
    Il commence comme d’habitude à instrumentaliser le journaliste alimentaire Sidiki ( un prête-nom) pour caresser dans le sens des poils, Antonio.
    Sois vigilant Antonio car, les commanditaires , pardon, les rédacteurs de ces insanités sont autour de toi. Mais cachés derrière le rideau pour accomplir leur mission satanique au service de Super Faux.

  2. Diarouga

    17 septembre 2016 at 0 h 29 min

    Monsieur le Journaliste,
    Même les crapauds vivipares de Bossou ne veulent plus entendre de ce guignard qui, chaque fois qu’il approche le foot Guineen, c’est la désolation chez les supporters.
    Cessez de nous timpaniser avec ce tristement célèbre nom qui ravive nos douleurs. Antonio est le meilleur choix pour l’avenir du football guinéen pour peu qu’il s’éloigne des taupes de Salifou qui entrent et sortent avec lui en rendant compte de ses faits et gestes à ce dernier.
    Vous perdez votre temps en postant de tels articles qui n’ont aucune influence sur les rapports entre le bienfaiteur et l’ingrat.
    Wassalam

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top