A LA UNE

Semaine européenne de la diplomatie climatique 2016 : A Conakry, les ambassadeurs se livrent aux journalistes

img_20160916_122841Des ambassadeurs de pays européens à Conakry, assis autour du Chef de la Délégation de l’Union européenne en Guinée, Gérardus GIELEN, ont conféré ce vendredi 16 septembre 2016 avec des journalistes à la maison de la presse. Au cours de cette rencontre initiée dans le cadre de la semaine européenne de la diplomatie climatique 2016, ils ont rappelé quelques engagements des pays signataires de l’accord de Paris, principal fruit de la Cop 21 tenue l’an passé en France.

Ces représentants européens sur le sol guinéen à savoir la France, l’Allemagne, la Belgique et la Grande Bretagne, n’ont pas fait que rappeler l’appui de leurs pays respectifs en faveur de la Guinée dans le cadre de la lutte contre le changement climatique. Ils ont aussi et surtout réédité l’engagement qu’ont fait les autorités guinéennes de réduire de 13 % l’émission de gaz à effet de serre avant 2030, et son obligation comme tout autre pays, à lutter contre le changement climatique de façon plus globale.

Vers l’entrée en vigueur de l’accord de Paris

L’accord de Paris n’entrera en vigueur que lorsqu’au moins 55 pays l’auront ratifié. Une quarantaine d’Etats l’ont déjà fait, selon Gerardus GIELEN. Aucune sanction contre les pays qui  ne le ratifieront pas, a-t-il rappelé pour dire que les pays sont libres d’adhérer à ce document dont l’application du contenu sera obligatoire à ceux qui l’auront signé. Pour ce qui est de la Guinée, l’Assemblée Nationale a ratifié cet accord  le 5 août dernier. A ce niveau, il ne reste plus que le décret du chef de l’Etat pour que la Guinée soit entièrement signataire de cet accord.

Le souhait étant, selon l’Ambassadeur de la France, que l’entrée en vigueur de l’accord soit effective avant fin 2016, avant la COP 22 prévue au Maroc au mois de novembre prochain.

Comparé au traité de Kyoto, l’accord de Paris, est excellent, selon Gerard GIELEN en termes d’engagements en faveur de la protection de l’environnement.

Quelle conséquence du BREXIT sur cet accord ? En diplomate, Gerardus répond : « Il y a des négociations qui vont déterminer les futures relations entre l’UE et la Grande Bretagne, mais en attendant, elle est membre de l’union, et est concerné par les engagement pris par l’UE ».

Quant à la tenue de la promesse de l’Europe à alimenter comme prévu, le fonds africain pour les énergies renouvelables dont Alpha Condé est le coordinateur, les discussions sont bien avancées, selon Gerard.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top