A LA UNE

Des diplomates européens apportent leur soutien à une mesure décriée par la population de Conakry

img_20160917_141752_486

De la gauche vers la droite, le nouvel Ambassadeur de la France, le Chef de la Délégation de l’UE et l’Ambassadeur de l’Allemagne

L’ambition de l’entreprise française VEOLIA de passer à l’installation de compteurs à prépayement chez les consommateurs du courant électrique, une innovation en Guinée, se heurte à la réticence  de bon nombre d’habitants de Conakry, notamment dans la commune de Kaloum où des manifestations de protestation ont été enregistrées.

Malgré l’intervention du gouvernement à travers notamment le Ministre en charge de l’Energie, la mesure demeure impopulaire.

C’est dans ce contexte que Gerardus GIELEN et Mathias VELTIN, respectivement Chef de la Délégation de l’Union européenne et Ambassadeur de l’Allemagne en Guinée, réunis avec leurs homologues de la France, de la Belgique, et de la Grande Bretagne, ont publiquement apporté leur soutien à cette mesure tant décriée.

« J’ai enfin un compteur électrique qui tourne, ce qui fait que je vais payer exactement ce que je consomme et je pourrais mieux surveiller ma consommation. Je pense qu’il est important de la mentionner », fut Gerardus GIELEN qui ajoutera que cette mesure va aider à une meilleur maitrise de la consommation de l’électricité.

Quant à l’Ambassadeur de l’Allemagne, il rappelle qu’il y a des réserves  un peu partout à Conakry par rapport à cette mesure, mais, poursuit-il, « on doit avoir de telles mesures pour vraiment avoir un contrôle mais aussi un partage juste des coûts », a-t-il mentionné.

Ces deux diplomates européens ont fait ces déclarations hier, vendredi 16 septembre 2016, lors d’une conférence qui s’inscrivait dans le cadre de la sémaine européenne de la diplomatie climatique 2016.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top