A LA UNE

Un cadre du PTS répond à la cellule de com du RPG:«Je ne veux pas perdre mon temps à répondre aux élucubrations des néants»

wp-1474021448769.jpgL’accueil triomphal dont a bénéficié le président du Parti pour le Travail et la Solidarité (PTS),jeudi dernier dans son Siguiri natal, qui est aussi le fief électoral du RPG arc-en-ciel, suscite des réactions les plus acerbes de la part de ce parti au pouvoir. Réagissant sur un site de la place, un jeune du parti est allé à l’extrême en accusant Mamadou Diawara d’avoir demandé «20 mille dollars au Président de la République afin de supporter les frais de scolarité de ses enfants».

Dans une conversation téléphonique avec notre rédaction, le responsable de la communication du PTS, Monsieur Abdoulaye Konaté, ironise : « Je ne veux pas perdre mon temps à répondre aux élucubrations des néants qui cherchent à exister par tous les moyens dans leurs partis. Ils sont perturbés par l’accueil qui marque la fin du RPG à Siguiri».

Par ailleurs, il a qualifié  les accusations portées contre son leader de diffamatoires. «Depuis notre démonstration de force le jeudi dernier à Siguiri, Diawara redevient la nouvelle cible à abattre, il faut l’attaquer pour se faire plaire. C’est par ses mauvaises habitudes que beaucoup d’entre eux ont prospéré. On les a entendus insulter des leaders ici, les traiter de tout avant de se dédire plus tard quand les choses ont changé. C’est dommages et regrettable. Sinon comment Diawara peut demander 20mille dollars à quelqu’un qui lui doit plus d’un million de dollars. C’est ridicule et insensé», s’est il défendu.

A quelques mois probablement des élections communales, la bataille s’annonce donc passionnante entre le PTS et le RPG pour la reconquête de l’électorat de Siguiri.

ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top