A LA UNE

Concert échoué de MHD : Le régulateur tombé sous le charme de Tidiane, pris dans son piège d’auto satisfaction, se laisse distraire

mhd«Le silence construit, on apprend dans l’humilité !» Tel est le plus grand enseignement d’un célèbre dicton. Il a été pourtant annoncé comme à l’accoutumée avec le même organisateur, avec crissement qui a eu une résonance médiatique grandiose, le retour au pays du roi de l’afro trap pour un concert que tout le monde a souhaité abouti.

Hélas, ce fut un magma de désillusion pour les spectateurs qui ont eu pour seul tord le sacrifice qu’ils ont fait de leur énergie et de leur argent pour assister à ce concert.

Tidiane Word Musical, l’organisateur dudit concert, malgré le mérite qu’on lui colle à la peau, devait prendre des précautions à la fois sécuritaires et logistiques pour que n’arrive pas ce qui arriva.

Le régulateur, l’Agence Guinéenne des Spectacles, qui ne devait nullement quitter d’un regard critique les détails liés à l’organisation, est tombé sous le charme de l’expérience vantée de l’organisateur au point d’en être distrait.

Malgré ce déconvenue subis par les Guinéens et relayé partout dans le monde à cause de la dimension internationale de l’artiste MHD, il est interdit aux mêmes Guinéens de critiquer l’amateurisme et le laisser-aller qui a cratérisé l’organisation du concert par Tidiane Soumah. Force est de reconnaître, qu’il plaise aussi à ses acolytes, que l’expérimenté, le professionnel, ont pêché par la mauvaise organisation.

Il convient de dire que l’événement organisé le Dimanche par TWM , a échoué et qu’il est le seul échec , le plus grand d’ailleurs dans la carrière de celui qu’on nous présente comme le champion de l’événementiel.

Il est aussi évident que la catastrophe à été évitée de très peu parce que le ciel est venu à la rescousse le plus tôt que possible pour nous éviter des décomptes macabres de trop.

Les maux de l’artiste exprimés sur son compte Twitter, suffisent pour condamner l’acte et amener l’organisateur à faire attention désormais aux petits détails.

Il doit alors refuser de tomber dans l’auto satisfaction pour ne pas être pris dans le piège de ses grandes annonces.

La plaie de la colère des annonces des vrais faux concerts de Rihanna en début d’année à Conakry ne s’est pas encore totalement cicatrisée.

Tidiane à eu le mérite certes d’organiser des « grands » concerts dans ce pays, qu’il accepte et comprenne aussi les critiques des citoyens meurtris par la grande décadence constatée dans la mise en œuvre d’amateur servie le dimanche aux mêmes citoyens.

La prochaine fois certainement, chacun fera son travail. Aux organisateurs, leur travail et au régulateur le sien pour que réussissent les concerts.

ML Cissé

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. balde boubacar

    21 septembre 2016 at 9 h 49 min

    Votre français écrit est catastrophique. ….

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top